Péréquation : « Il y a un fort sentiment de frustration »

Le ministre jurassien des Finances, Charles Juillard, réagit à la révision de la RPT. Le Jura ...
Péréquation : « Il y a un fort sentiment de frustration »

Le ministre jurassien des Finances, Charles Juillard, réagit à la révision de la RPT ratifiée lundi par le Conseil national. Le Jura pourrait y perdre annuellement entre 10 et 15 millions de francs

Pour le ministre des Finances Charles Juillard, le canton du Jura devra trouver des solutions pour boucler ses budgets futurs (archive). Pour le ministre des Finances Charles Juillard, le canton du Jura devra trouver des solutions pour boucler ses budgets futurs (archive).

Le canton du Jura est amer. Il a pris acte, lundi, de la ratification par le Conseil national de la révision de la péréquation financière entre les cantons. Le Conseil des Etats avait déjà accepté cette réforme sur la répartition des richesses. En résumé, les cantons riches distribueront moins d’argent aux cantons pauvres (-300 millions de francs). La Confédération alimentera deux fonds de compensation pour atténuer l’effet : l’un pour couvrir les charges des villes, l’autre pour les régions excentrées. Reste que le canton du Jura est perdant. Il pourrait faire une croix sur une somme de 10 à 15 millions par année, soit une part tout de même conséquente de son budget.

Le ministre jurassien des finances a confié sa réaction à RFJ. Charles Juillard évoque notamment « un fort sentiment de frustration » et estime que « la perception de la solidarité confédérale n’est pas la même outre-Sarine ou en Suisse romande ». A écouter ci-dessous. /rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus