Médecine d’urgence et de sauvetage : premier pas vers la réforme

Le Parlement jurassien s’est prononcé en faveur d’une modification de la Loi sur les établissements ...
Médecine d’urgence et de sauvetage : premier pas vers la réforme

Le Parlement jurassien s’est prononcé en faveur d’une modification de la Loi sur les établissements hospitaliers

Des ambulances seront toujours stationnées dans les trois districts (archive). Des ambulances seront toujours stationnées dans les trois districts (archive).

 

Le Parlement jurassien avance un premier pion vers l’adoption du nouveau Concept cantonal de médecine d’urgence et de sauvetage. Il a accepté ce mercredi, en première lecture, de modifier la Loi sur les établissements hospitaliers (45 voix contre 6 et 7 abstentions). Le concept prévoit de renforcer la chaîne de secours par des Premiers Répondants, des Médecins d’Urgence de Proximité et un Service Mobile d’Urgence et de Réanimation. Dans le projet, les urgences seraient renforcées à Delémont et fermeraient à Porrentruy et Saignelégier.

Si la réforme semble avoir convaincu une forte majorité de députés, le ministre de la Santé, Jacques Gerber, estime qu’il faudra encore l’expliquer à la population, surtout dans l’éventualité du dépôt d’un référendum :

 

Parmi les députés qui ont refusé la modification de la loi figure l’Ajoulot Ami Lièvre. Le socialiste déplore une perte de soins immédiats de proximité sur le site de Porrentruy :

Le Parlement jurassien se prononcera encore en deuxième lecture sur le sujet. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus