Un pas vers la modification de la loi sur la gestion des eaux

Les députés jurassiens ont accepté de modifier la LGEaux. De quoi permettre plus de flexibilité ...
Un pas vers la modification de la loi sur la gestion des eaux

Les députés jurassiens ont accepté de modifier la LGEaux. De quoi permettre plus de flexibilité pour les communes et les syndicats

La modification de la loi doit permettre plus de flexibilité pour les communes en matière de gestion des eaux. (Photo : Pixabay) La modification de la loi doit permettre plus de flexibilité pour les communes en matière de gestion des eaux. (Photo : Pixabay)

« Chaque année dans le Jura, on perd l’équivalent de 1'000 piscines olympiques. Il y a un problème d’acheminement et de fuites, que l’on peut tenter de régler. » Le ministre de l’environnement David Eray a interpellé les députés au Parlement jurassien avec ces statistiques. Ils ont accepté, en première lecture, par 54 voix et 4 abstentions, la modification de la loi sur la gestion des eaux (LGEaux) mercredi.

David Eray a assuré que la révision de cette loi ne la remet pas en cause, mais doit la préciser et de l’adapter. Cela permettra aux communes et aux syndicats de faire des économies, afin que les taxes n’augmentent pas drastiquement. Les nouveaux articles leur laissent une marge de manœuvre assez importante pour réviser leurs réglementations sur l’eau. /cto


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus