Delémont tient son budget

Les citoyens de la capitale jurassienne ont dit « oui » ce dimanche à 56,4% au budget communal ...
Delémont tient son budget

Les citoyens de la capitale jurassienne ont dit « oui » ce dimanche à 56,4% au budget communal 2019. Le PDC l'avait attaqué par voie de référendum

Les urnes ont été dépouillées dimanche midi à la mairie de Delémont (photo : Georges Henz). Les urnes ont été dépouillées dimanche midi à la mairie de Delémont (photo : Georges Henz).

Les Delémontains ont accepté ce dimanche le budget communal 2019. Un budget voté par le Conseil de ville fin octobre puis contesté par le PDC via un référendum. Le parti s'opposait à la création de 18,8 postes au sein de l'administration delémontaine.

Ils sont 56,4% des votants (soit 1'429 voix) à avoir approuvé le budget. 43,6% l’ont refusé (soit 1'105 voix). La participation a atteint 28,41%.


Réactions des deux camps

« Ce résultat montre que la population a envie d'aller de l'avant, pour que la ville se développe », a réagi Pierre Brulhart, conseiller de ville socialiste delémontain. Il estime également que ce résultat est un signe de confiance de la population en ses autorités. Pierre Brulhart appelle enfin tous les partis à « aller de l'avant ensemble ».

La satisfaction de Pierre Brulhart, conseiller de ville socialiste delémontain

Le comité référendaire dit quant à lui accepter la défaite. Il précise que le score du « non » (43,6%) fait office de « carton jaune » distillé aux autorités communales. « Si nous avions pu voter deux mois après l'annonce de la création des postes, au moment où la grogne se faisait entendre dans la population, le résultat aurait été tout autre », estime François Monin, président du comité.

Le comité référendaire reconnaît sa défaite mais se félicite du score obtenu. François Monin, président du comité

Pas de recours du PDC

Le PDC nous a annoncé qu’il ne fera pas recours contre le résultat du vote. La création des 18,8 postes dans l’administration communale delémontaine peut donc aller de l’avant. Il y a en effet peu de chance qu'un recours populaire soit déposé dans les 30 jours, selon Damien Chappuis, maire de Delémont. /mmi

Damien Chappuis, maire de Delémont : « Nous sommes heureux de sortir de cette impasse qui traîne depuis bien trop longtemps »

Les résultats ont été publiés peu avant 13h ce dimanche (photo : Georges Henz). Les résultats ont été publiés peu avant 13h ce dimanche (photo : Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus