Tornos, dans l’élan, voit la pente arriver

Le fabriquant prévôtois de machines-outils Tornos a enregistré une nette augmentation de son ...
Tornos, dans l’élan, voit la pente arriver

Le fabriquant prévôtois de machines-outils Tornos a enregistré une nette augmentation de son chiffre d’affaires au premier semestre, mais les perspectives futures sont plus noires

Tornos voit la vie en bleu, mais des nuages se lèvent à l'horizon. Tornos voit la vie en bleu, mais des nuages se lèvent à l'horizon.

Tornos profite encore de son carnet de commandes du début d’année, mais les perspectives futures sont plus incertaines. Le fabriquant prévôtois de machines-outils a présenté le résultat de son premier semestre mardi matin. Par rapport à la même période l’année passée, le chiffre d’affaires est en hausse de 12,7%, à 117,2 millions de francs. Le résultat opérationnel (EBIT) se porte à 8,9 millions en progression de 62%. Le carnet de commandes, par contre, est en chute de 40% pour un total de 77 millions. Le segment de l’automobile marque particulièrement le coup et explique cette tendance comme l’indique Bruno Edelmann, le directeur financier du groupe :

Cette baisse constatée dans le secteur de l’automobile n’a pas pu être compensée par la hausse remarquée dans les secteurs de la technique médicale et dentaire (+78%) et de l’électronique (+19%).

Tornos indique par ailleurs avoir lancé avec succès sa SwissNano 7, tour monobroche à poupée mobile. « Elle a particulièrement séduit les clients dans le domaine des techniques dentaires et dans l’industrie électronique high-tech ».


Repli possible du chiffre d’affaires

Pour 2019, Tornos prévoit un maintien de la rentabilité au niveau de l’exercice précédent. Bruno Edelmann n’exclut cependant pas une possible baisse passagère du chiffre d’affaires :

Le groupe Tornos indique être parvenu à poursuivre sa diversification « avec un portefeuille de produits entièrement remanié » et se dit « idéalement positionné sur le marché ».

Le fabriquant prévôtois de machines-outils employait au 30 juin de cette année 760 collaborateurs dans le monde dont 418 en Suisse. /jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus