La police cantonale jurassienne fête ses 40 ans

A l’occasion de son 40e anniversaire, la police cantonale jurassienne propose samedi une journée ...
La police cantonale jurassienne fête ses 40 ans

A l’occasion de son 40e anniversaire, la police cantonale jurassienne propose samedi une journée démonstration au Centre A16 à Delémont

Le Centre A16 à Delémont accueillera samedi la journée démonstration (photo : police cantonale jurassienne) Le Centre A16 à Delémont accueillera samedi la journée démonstration (photo : police cantonale jurassienne)

Elle voit les choses en grand pour souffler sa 40e bougie. Pour fêter cet anniversaire, la police cantonale jurassienne met sur pied une journée démonstration qui se tiendra samedi au Centre A16 aux Prés-Roses à Delémont de 10h à 16h. C’est la première fois qu’elle organise un événement de cette ampleur pour célébrer son anniversaire. Il y aura deux parties distinctes : une fixe et une dynamique. Pour la première, des stands permanents exposeront par exemple l’histoire de la police cantonale jurassienne (avec de nombreuses anecdotes), des véhicules et du matériel. Pour la seconde, des démonstrations dynamiques impressionnantes viendront pimenter la journée à trois reprises. Un hélicoptère de l’Armée suisse ainsi que le Groupe d’intervention et unité canine feront entre autre une démonstration. Au total, quelques 80 agents seront engagés pour effectuer ces démonstrations. Le Lieutenant-Colonel Damien Rérat, Commandant de la police cantonale, souligne que le budget d’une telle journée est quasi nul, puisque la manifestation se fait « avec les moyens du bord, avec les véhicules dont dispose la police ». Il n’y a donc quasiment pas de frais.

Plusieurs partenaires sécuritaires de la police cantonale jurassienne seront également présents, comme la REGA (avec un équipage complet), les sapeurs-pompiers (qui montreront la désincarcération d’un véhicule), la protection civile ou l’Hôpital du Jura par exemple. La manifestation se veut ouverte à toutes et à tous. Elle a pour but de « présenter à la population les activités de la police, des choses qu’on n’a pas l’habitude de voir, des choses impressionnantes », souligne l’Adjudant Daniel Affolter, responsable prévention et communication de la police cantonale jurassienne. De quoi également faire peut-être naître des vocations auprès des plus jeunes.


Beaucoup de changements en 40 ans

La police cantonale jurassienne a vu beaucoup de changements ces 40 dernières années. Outre les évolutions technologiques et les manières de travailler, son effectif est lui passé de 46 au départ à 164 personnes. A relever également la date d’entrée de la première femme gendarme dans la police cantonale jurassienne : c’était en 1993. L’Adjudant Daniel Affolter précise qu’aujourd’hui, environ le 23% de l’effectif total est féminin. /ech

Interview avec Daniel Affolter, responsable prévention et communication de la police cantonale jurassienne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus