Position des partis sur le report de la baisse fiscale

Les Jurassiens se rendront aux urnes le 20 octobre pour se prononcer sur le report de la baisse ...
Position des partis sur le report de la baisse fiscale

Les Jurassiens se rendront aux urnes le 20 octobre pour se prononcer sur le report de la baisse fiscale contre laquelle UDC et PLR appellent à voter non

La baisse fiscale représenterait un manque à gagner de 4,3 millions de francs pour les collectivités publiques. La baisse fiscale représenterait un manque à gagner de 4,3 millions de francs pour les collectivités publiques.

Le PLR rejoint l’UDC concernant le refus de suspendre la baisse fiscale. Il n’y a pas que les élections fédérales le 20 octobre. Les Jurassiens devront aussi se prononcer sur la modification de la Loi d'impôt. En novembre, le Parlement avait accepté le report de la baisse fiscale de 2019 à 2023, une diminution de 1% votée en 2004. Le référendum a été porté par l’UDC. Le parti agrarien et PLR sont les seuls à défendre cette position. Lors de la votation au Parlement, le Parti Libéral Radical était déjà partagé sur la question. En assemblée générale au début du mois, ses membres étaient divisés entre le respect de la volonté populaire exprimée en 2004 et la situation financière préoccupante du canton. Le PLR appelle finalement la population à glisser un non dans l’urne.

Le Gouvernement jurassien invite à voter oui et précise que cette baisse fiscale engendrerait un manque à gagner pour les collectivités publiques à hauteur de 4,3 millions de francs et aurait pour conséquence la réduction de prestation ou l’augmentation de taxe. Le comité de l’Association jurassienne des communes partage ces craintes pour les finances communales et s’est donc prononcé en faveur de la modification de la Loi d’impôt, tout comme le PDC, les Verts, le PCSI et le PS. Le Parti socialiste privilégie une politique responsable face aux difficultés financières. /ncp


 

Actualités suivantes