Des élus veulent repousser l’entrée en vigueur de la RFFA jurassienne

Le groupe Verts et CS-POP a déposé une motion au Parlement jurassien pour que la mise en œuvre ...
Des élus veulent repousser l’entrée en vigueur de la RFFA jurassienne

Le groupe Verts et CS-POP a déposé une motion au Parlement jurassien pour que la mise en œuvre du volet cantonal de la RFFA soit reportée d’une année

Le texte est porté par le député Rémy Meury (photo : archives). Le texte est porté par le député Rémy Meury (photo : archives).

L’entrée en vigueur du volet cantonal de la RFFA doit être repoussée. C’est du moins l’avis du groupe Verts et CS-POP qui a récemment déposé une motion au Parlement jurassien. Le député Rémy Meury qui porte le texte a demandé l’urgence au Bureau du législatif. Il estime qu’après le refus du report de la baisse fiscale par le peuple, une telle mesure est indispensable pour les finances cantonales.

Le volet jurassien de la réforme fiscale des entreprises prévoit une baisse du taux d’imposition des personnes morales. Ce dernier passera de 20,53% à 15%, comme l’a décidé le Parlement en septembre. Le Gouvernement jurassien devrait fixer l’entrée en vigueur de cette mesure au 1er janvier 2020. Pour Rémy Meury, il faut toutefois la reporter au 1er janvier 2021. Le député estime que la RFFA aura des conséquences non négligeables sur les finances cantonales. À cela s’ajoute le refus des Jurassiens de reporter la baisse fiscale en 2019 : deux millions de francs manqueront pour élaborer le budget 2020.

Selon Rémy Meury, les milieux patronaux doivent assumer les conséquences de leur recommandation à refuser le report de la baisse fiscale. « On ne peut pas accorder le beurre et l’argent du beurre, même aux grandes entreprises », conclut le député de Delémont. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus