Un été radieux pour le tourisme jurassien

Les statistiques de l’hébergement dans le canton pour les mois de juillet, août et septembre ...
Un été radieux pour le tourisme jurassien

Les statistiques de l’hébergement dans le canton pour les mois de juillet, août et septembre ont été publiées mercredi par Jura Tourisme. Elles font état d’une hausse de 7,7% du nombre de nuitées par rapport à l'été passé

Les plaines d'Ajoie ont été prisées cet été. (Photo : Jura Tourisme) Les plaines d'Ajoie ont été prisées cet été. (Photo : Jura Tourisme)

Les touristes ont encore afflué cet été dans le canton du Jura. Les chiffres de l'hébergement dans le canton au cours des mois de juillet, août et septembre ont été publiés mercredi par Jura Tourisme. Avec 158'852 nuitées enregistrées, ils affichent une progression de 7,7% par rapport à l’été passé avant une consolidation définitive. Les voyages de proximité expliquent notamment cette hausse. Selon Guillaume Lachat, directeur de Jura Tourisme, « la conscience écologique du tourisme a beaucoup évolué ces dernières années ». Cet état de fait joue ainsi en faveur du tourisme jurassien.

Guillaume Lachat : « Les gens ont envie de plus de nature et de régions préservées »

La parahôtellerie a le vent en poupe

La météo favorable de cet été a essentiellement été bénéfique pour les hébergements parahôtelliers. Les campings (+12,3%), appartements de vacances (11,8%) et chambres d’hôtes (+11,2%) affichent ainsi une croissance à deux chiffres. De son côté, l’hôtellerie connaît une légère hausse de 3,2%. Le bémol vient des hébergements collectifs, qui sont en baisse de 7,4%. « Les clients recherchent plus de confort, ils se tournent donc vers d’autres formes d’hébergement », indique Guillaume Lachat. Le manque de visibilité et les lacunes dans la commercialisation en ligne sont également des facteurs expliquant cette baisse de fréquentation des hébergements collectifs selon Guillaume Lachat.


L’Ajoie sur une pente ascendante

La croissance des nuitées a notamment été portée par une forte dynamique touristique dans le district ajoulot. « Il y a en ce moment un important mouvement au niveau des hébergements en Ajoie », indique Guillaume Lachat. « C’est également une région que les gens apprennent à connaître…et à apprécier », selon lui. Par ailleurs, la Vallée de Delémont connaît une légère hausse, alors que les Franches-Montagnes ont fait face à une diminution des nuitées. En cause : les travaux de rénovation effectués au village Reka de Montfaucon au début de l’été. Malgré cette baisse, le district franc-montagnard reste le premier pourvoyeur de nuitées du canton, à hauteur de 50%.

A noter que le Jura, qui enregistre donc sur une progression de 7,7% des nuitées sur l’été 2019, est en-dessus de la moyenne suisse. Celle-ci se situe à 2,7% pour la même période. /comm-ygo

Les explications de Guillaume Lachat au sujet de la croissance touristique en Ajoie 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus