Les enseignants infligent un zéro au Gouvernement

24 périodes d’enseignement hebdomadaire et non plus 23 pour les enseignants du CEJEF : le Syndicat ...
Les enseignants infligent un zéro au Gouvernement

24 périodes d’enseignement hebdomadaire et non plus 23 pour les enseignants du CEJEF : le Syndicat des enseignants jurassiens rejette la mesure d'économie proposée par le Gouvernement

Le Lycée cantonal serait très largement concerné par ces mesures d'économies (photo : archives). Le Lycée cantonal serait très largement concerné par ces mesures d'économies (photo : archives).

« Une mesure inacceptable et injuste » : le Syndicat des enseignants jurassiens (SEJ) dénonce la proposition du Gouvernement d’augmenter le pensum des enseignants du CEJEF de 23 à 24 périodes hebdomadaires. Il a transmis ce lundi une lettre aux députés après s'être réuni en assemblée extraordinaire mi-novembre. L’exécutif cantonal veut ainsi économiser 356'000 francs de charges en personnel au budget de l’an prochain, après le refus du report de la baisse fiscale par le peuple.


Ouvrir la porte à d'autres augmentations

Environ quatre équivalents plein-temps pourraient être supprimés avec l'entrée en vigueur de cette mesure d’économies. Rémy Meury, secrétaire général du Syndicat, refuse d’ouvrir la boîte de Pandore. « On pourrait imaginer que les enseignants primaires aient une leçon de plus et ainsi de suite », explique-t-il.

Rémy Meury : « On décide à l'emporte-pièce sur la base d'éléments problématiques »

Les femmes principales concernées

La mesure d'économies toucherait principalement le Lycée cantonal, seule division du CEJEF où tous les enseignants sont concernés par un pensum à 23 périodes. Rémy Meury craint principalement pour les enseignantes de l'établissement, pour la plupart engagées à temps partiel.

Rémy Meury : « Au Lycée cantonal, 18 femmes seront touchées par une baisse de salaire »

Selon le SEJ, les comparaisons cantonales démontrent que le pensum de 23 périodes est largement majoritaire en Suisse. A Bâle-Campagne, un canton avec lequel le Jura collabore pour la maturité bilingue, le pensum est de 22 périodes. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus