Pour une politique d’assainissement des bâtiments plus stricte

C’est ce qu’a demandé le groupe Verts et CS-POP dans une motion adressée par Ivan Godat au ...
Pour une politique d’assainissement des bâtiments plus stricte

C’est ce qu’a demandé le groupe Verts et CS-POP dans une motion adressée par Ivan Godat au Gouvernement jurassien le 18 décembre. Il souhaite limiter les gaz à effet de serre dans ce secteur

La motion est portée par Ivan Godat. (Photo: archives). La motion est portée par Ivan Godat. (Photo: archives).

« Il faut prendre le taureau par les cornes ». Ce sont les mots utilisés par le groupe Verts et CS-POP dans une motion adressée par Ivan Godat au Gouvernement jurassien le 18 décembre. Ils accusent le Gouvernement de baisser le montant de l’enveloppe de subvention du Programme Bâtiment au lieu d’inciter les propriétaires à isoler leurs constructions et à envisager de changer leurs systèmes de production de chaleur.

La Planification financière des investissements votée par le Parlement en 2016 prévoyait une participation annuelle de 780'000 francs durant la législature. Depuis, le Gouvernement a systématiquement proposé une contribution amputée de 120'000 francs dans les budgets des années suivantes. Ceci a fait perdre à l’enveloppe du Programme Bâtiments près de 360'000 francs par an.

Le groupe Verts et CS-POP demande de renforcer la politique d’assainissement des bâtiments. Il propose de fixer des objectifs clairs de réduction des gaz à effet de serre dans ce secteur tous les 5 ans. Le but est d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Mais il souhaitent également « mettre en œuvre des mesures incitatives et si nécessaire prescriptives » afin que ces objectifs soient respectés. /lge


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus