Des conditions plus strictes pour une scolarisation à domicile

Le député-suppléant PLR Alain Bohlinger a déposé un postulat pour que le Gouvernement étudie ...
Des conditions plus strictes pour une scolarisation à domicile

Le député-suppléant PLR Alain Bohlinger a déposé un postulat pour que le Gouvernement étudie la possibilité de légiférer en la matière pour édicter des règles plus restrictives

Un tiers des enfants scolarisés à la maison dans le Jura ont des résultats insuffisants. (Photo: illustration) Un tiers des enfants scolarisés à la maison dans le Jura ont des résultats insuffisants. (Photo: illustration)

L’école à la maison doit être soumise à des règles plus restrictives. C’est l’avis d’Alain Bohlinger. Le député-suppléant PLR a récemment déposé un postulat au Parlement jurassien en ce sens. Son intervention fait suite à une réponse à une question écrite qui révélait que le tiers des enfants scolarisés à la maison ont des résultats insuffisants. L’élu de Porrentruy constate donc que certains parents ne donnent pas à leur enfant l’enseignement adéquat et que les démarches quant à une scolarisation à domicile devraient être modifiées.

Actuellement dans le canton du Jura, il suffit d'informer par écrit la direction de l'école. Un inspecteur passe ensuite une fois par an pour s'assurer des progrès de l'enfant. Dans son postulat, Alain Bohlinger propose de prendre exemple sur d’autres cantons. Il cite Fribourg où la personne en charge de l’enseignement doit être en possession d’une formation pédagogique reconnue. Il faut également présenter le programme d’enseignement et la liste des programmes utilisés. L’enfant doit aussi être inscrit à une activité extrascolaire pour garantir l’acquisition de compétences sociales.

Par ailleurs, dans la plupart des cantons alémaniques, l’école à la maison n’est possible que dans des cas exceptionnels, alors que dans certains les contrôles sont trimestriels. /emu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus