No comment du Gouvernement sur les heurts lors du match HCC-HCA

L’exécutif cantonal jurassien n’interviendra pas auprès du Conseil d’Etat neuchâtelois sur ...
No comment du Gouvernement sur les heurts lors du match HCC-HCA

L’exécutif cantonal jurassien n’interviendra pas auprès du Conseil d’Etat neuchâtelois sur la manière dont la police cantonale neuchâteloise a réagi à la suite de débordements survenus lors du match du 21 février entre le HC La Chaux-de-Fonds et le HC Ajoie

Nathalie Barthoulot a été sollicitée à l'heure des questions orales (photo Georges Henz). Nathalie Barthoulot a été sollicitée à l'heure des questions orales (photo Georges Henz).

Le Gouvernement jurassien n’entend pas commenter l’intervention de la police neuchâteloise lors du deuxième match des play-off entre le HC La Chaux-de-Fonds et le HC Ajoie. L’exécutif s’est exprimé en ce sens ce matin lors des questions orales au Parlement. La partie du 21 février dernier entre les deux clubs avait été le théâtre de débordements. Le député PCSI Philippe Eggerstwyler a estimé que la police neuchâteloise avait fait preuve d’une « violence inacceptable et excessive » envers les supporters jurassiens. Il a demandé au Gouvernement s’il entendait intervenir auprès de son homologue neuchâtelois. La réponse de la ministre de l’Intérieur, Nathalie Barthoulot :

Philippe Eggerstwyler s’est dit partiellement satisfait de la réponse. Une autre question orale sur le sujet a été posée par Yves Gigon. Le député indépendant affilié à l’UDC a demandé si le Gouvernement allait soutenir les supporters jurassiens interdits de stade à la suite de ces événements. Nathalie Barthoulot a répondu par la négative, ce qui n’a pas satisfait Yves Gigon. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus