Réouverture des écoles en deux phases

Les élèves jurassiens auront cours en demi-classe dès le 11 mai prochain. Le Gouvernement ...
Réouverture des écoles en deux phases

Les élèves jurassiens auront cours en demi-classe dès le 11 mai prochain. Le Gouvernement jurassien prévoit un fonctionnement normal des écoles obligatoires à partir du 25 mai

De gauche à droite : Jean-Pascal Lüthi, chef du Service de la formation postobligatoire, Martial Courtet, ministre jurassien de la formation et Fred-Henri Schnegg, chef du Service de l’enseignement. De gauche à droite : Jean-Pascal Lüthi, chef du Service de la formation postobligatoire, Martial Courtet, ministre jurassien de la formation et Fred-Henri Schnegg, chef du Service de l’enseignement.

Les élèves jurassiens retourneront à l’école obligatoire en deux phases, a annoncé jeudi l’exécutif cantonal. Dès le 11 mai, les écoles s’organiseront en demi-classes alternées chaque jour avec un groupe le lundi et l'autre le mardi, etc. A partir du 25 mai, l’enseignement présentiel sera donné pour tous les élèves du canton. Plusieurs exceptions toutefois : les adultes et les enfants malades ou vivant avec une personne atteinte du Covid-19 devront rester à la maison. Les enseignants et les élèves vulnérables seront dispensés d’école sur présentation d’un certificat médical, tout comme les femmes enceintes.


Ni notes, ni examens

Les écoles ne réaliseront aucune évaluation avec note pour la fin d’année scolaire. Les promotions et transitions se feront sur la base des moyennes du premier semestre. Le Gouvernement jurassien indique également avoir renoncé aux examens écrits de la maturité gymnasiale (Lycée). Pour rappel, les examens oraux avaient déjà été annulés. Cette décision a été prise pour des raisons d'équité: « La préparation pour les examens a été perturbée du fait qu'il n'y avait pas d'enseignement présentiel. On remarque aussi que souvent les moyennes des examens oraux sont meilleurs que les écrits, donc les élèves auraient été prétérités comme les oraux avaient déjà été annulés », explique notamment le chef du Service de la formation postobligatoire, Jean-Pascal Luthi. La reprise pour les écoles postobligatoire est, elle prévue le 8 juin.


Règles d’hygiène

Les mesures sanitaires continueront de s’appliquer à tous, notamment la distanciation sociale de deux mètres et l’hygiène des mains. Le canton mettra également des masques à disposition des écoles pour les situations urgentes, comme l’apparition de symptômes du coronavirus. Les règles de précaution prévues par l’Office fédéral de la santé publique vont également avoir un impact sur les activités en lien avec le cadre scolaire. Les récréations pourront avoir lieu, puisque la distanciation n'est pas nécessaire entre les enfants. Il faudra toutefois éviter les groupes d'enseignants. Au niveau des transports scolaires, les mêmes règles que pour les transports publics vont s'appliquer. En ce qui concerne les activités extrascolaires, les camps sont supprimés, tout comme les activités qui réuniraient l'ensemble de l'école. Des précisions vont encore être données par rapport à une éventuelle semaine hors-cadre lors de la dernière semaine de l'année scolaire, selon le chef du Service de l’enseignement, Fred-Henri Schnegg. /comm-gtr-emu

Le ministre de la Formation Martial Courtet était l'invité du Journal de 18h


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus