Le Parlement siégera exceptionnellement à Courroux

Les autorités jurassiennes ont transmis lundi les modalités de la prochaine session du législatif ...
Le Parlement siégera exceptionnellement à Courroux

Les autorités jurassiennes ont transmis lundi les modalités de la prochaine session du législatif qui se tiendra les 27 et 28 mai et dont une partie de l’ordre du jour sera consacrée au coronavirus

Les élus jurassiens ne siégeront pas dans la salle du Parlement comme à l'accoutumée lors de leur prochaine session. (Photo : Georges Henz) Les élus jurassiens ne siégeront pas dans la salle du Parlement comme à l'accoutumée lors de leur prochaine session. (Photo : Georges Henz)

Le Parlement jurassien prépare la reprise. Après avoir dû renoncer à leurs séances de mars et d’avril à cause du coronavirus, les élus vont se retrouver pour une session sur deux jours. Ce sera les 27 et 28 mai à Courroux et une partie des débats sera consacrée à la pandémie actuelle. Les autorités jurassiennes ont transmis lundi les modalités de cette réunion particulière.

À situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel. La séance sur deux jours sera délocalisée à la halle de gymnastique de Courroux, mise à disposition par les autorités communales. L’espace sera spécialement aménagé pour permettre le respect des mesures d’hygiène et de conduite préconisées par l’Office fédéral de la santé publique. Cette configuration spéciale a plusieurs conséquences. Les députés ne pourront pas voter électroniquement et il n’y aura donc pas d’enregistrement et de publication des votes personnels. Le public. lui, ne sera pas admis, mais les débats seront retransmis en vidéo sur internet.

L’ordre du jour comportera 68 points et la première partie de la session sera consacrée à des objets en lien avec la pandémie de coronavirus, sa gestion et ses suites. Cinq interventions déclarées urgentes (aide aux médias régionaux, aide à la presse écrite, ajustement du montant de la patente pour l'exploitation de restaurants, participation financière du parlement face au coronavirus, soutien ponctuel à chaque citoyen de la part de la BNS) et 7 interpellations sur le sujet seront traitées. Un rapport du Gouvernement sur la crise sanitaire sera aussi examiné et des discussions seront menées autour des mesures prises. /emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus