Une perte malgré une bonne fréquentation pour la Clinique Le Noirmont

L’établissement médical spécialisé dans la réadaptation a diffusé ses résultats et son rapport ...
Une perte malgré une bonne fréquentation pour la Clinique Le Noirmont

L’établissement médical spécialisé dans la réadaptation a diffusé ses résultats et son rapport annuel 2019 ce lundi

La clinique du Noirmont a accueilli en moyenne 83 patients par jour en 2019. (Photo : Clinique du Noirmont) La clinique du Noirmont a accueilli en moyenne 83 patients par jour en 2019. (Photo : Clinique du Noirmont)

La Clinique Le Noirmont a vécu une année 2019 contrastée. L’établissement franc-montagnard actif dans le domaine de la réadaptation a accueilli 83 patients par jour en moyenne, soit la deuxième plus haute fréquentation de son histoire. Les attentes concernant le taux d’occupation étaient toutefois supérieures. Le chiffre d’affaires global se monte ainsi à 16,9 millions de francs. La Clinique Le Noirmont a bouclé l’année sur une perte de 131'263 francs alors que l’exercice 2018 avait été marqué par un bénéfice de 51'800 francs.


Covid-19 et projets en gestation

Les comptes 2019 ont été récemment approuvés à l’unanimité par les coopérateurs qui ont dû se prononcer par écrit pour cause de coronavirus. La pandémie de covid-19 a, par ailleurs, provoqué une forte diminution du nombre de patients durant plusieurs semaines à la Clinique Le Noirmont. L’établissement médical se prépare à une reprise des activités et espère retrouver prochainement son taux d’occupation habituel. La clinique va proposer dès l’automne prochain un nouveau chemin spécifique de réadaptation pour les patients oncologiques. Elle réfléchit également à une modernisation de l’infrastructure existante ainsi qu’à une nouvelle extension dotée de chambres pour patients dépendants.

A noter encore que Hans Stöckli et Bertrand Valley ont quitté le Conseil d’administration alors que Thierry Carrel et Daniel Wiedmer ont été réélus pour un nouveau mandat. Un nouvel administrateur a également été nommé en la personne de Kristian Schneider, directeur général du Centre hospitalier de Bienne et ancien directeur général de l’Hôpital du Jura. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus