« Le canton du Jura est aux avant-postes dans cette crise »

Invité sur RFJ, le commandant de la police jurassienne Damien Rérat a expliqué le travail de ...
« Le canton du Jura est aux avant-postes dans cette crise »

Invité sur RFJ, le commandant de la police jurassienne Damien Rérat a expliqué le travail de ses services et annoncé la réouverture de l’étang de la Gruère

Le site de l’étang de la Gruère avait été fermé par le Gouvernement jurassien le jeudi 9 avril. (Photo KESTONE/ATS) Le site de l’étang de la Gruère avait été fermé par le Gouvernement jurassien le jeudi 9 avril. (Photo KESTONE/ATS)

Ce n’est pas parce que la première vague est passée qu’il faut baisser la garde. L’Etat-major cantonal de conduite (EMCC) est toujours en action dans le Jura et le restera tant que l’état de nécessité est en vigueur sur le sol jurassien, comme l’a expliqué son chef Damien Rérat, invité du journal de 12h15 mercredi sur RFJ. Le commandant de la police en a profité pour annoncer la réouverture du site de l’étang de la Gruère, fermé juste avant Pâques.

Le tour de l’étang à sens unique

Le Gouvernement jurassien a choisi de rouvrir le site touristique majeur de la région. Il est à nouveau possible d’en faire le tour, mais en sens unique et en respectant les mesures de sécurité (distance physique de 2m et groupes de 5 personnes maximum). Le week-end de l’Ascension qui se profile pourrait amener la foule sur le site franc-montagnard, notamment des visiteurs alémaniques. Damien Rérat a appelé au bon sens : « Évitez les endroits surchargés de monde et faites revivre les commerces et restaurants de la région », a-t-il lancé aux Jurassiens.

« Faites revivre les commerces et restaurants ! »

Le commandant de la police n’a pas caché que cette période de déconfinement ne facilitait pas la tâche de la police. « Cela devient compliqué », a-t-il avoué. « Il faut vraiment que la population jurassienne poursuive l’effort. On a un peu levé le pied en ce qui concerne les amendes d’ordre pour le non-respect des règles covid. On ne verbalise que si elles sont grossièrement violées. »

« Cela devient compliqué pour la police »

Le commandant de la police cantonale jurassienne Damien Rérat était l'invité du journal de 12h15 sur RFJ. Le commandant de la police cantonale jurassienne Damien Rérat était l'invité du journal de 12h15 sur RFJ.

Des décisions jurassiennes suivies à Berne

La première vague est donc derrière, mais les autorités régionales restent en alerte, d’où le maintien de l’EMCC, organe de crise qui réunit tous les services étatiques et para-étatiques concernés. Damien Rérat a aussi souligné le fait que le Jura a pris parfois des décisions suivies par la Confédération, notamment celle de la fermeture des restaurants et des commerces à mi-mars, ce qui fait dire au chef de l’EMCC que « le Jura n’est pas à la traîne. Au contraire, il est aux avant-postes dans cette lutte contre le virus ». /clo

Damien Rérat explique le travail de l’EMCC


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus