Péréquation financière fédérale : statu quo déguisé pour le Jura

Le canton percevra un peu plus de 168 millions de francs pour l’an prochain. Sans la réforme ...
Péréquation financière fédérale : statu quo déguisé pour le Jura

Le canton percevra un peu plus de 168 millions de francs pour l’an prochain. Sans la réforme adoptée en 2019, il aurait pu prétendre à 12 millions de plus

  Pour la ministre jurassienne des Finances, Rosalie Beuret Siess « la réforme de la péréquation bénéficie aux cantons forts au détriments des cantons comme le Jura ». (Photo d'archive : Georges Henz) Pour la ministre jurassienne des Finances, Rosalie Beuret Siess « la réforme de la péréquation bénéficie aux cantons forts au détriments des cantons comme le Jura ». (Photo d'archive : Georges Henz)

Un statu quo, mais un statu déguisé pour le canton du Jura. L’Etat va percevoir 168'300'000 francs de la péréquation financière fédérale pour 2021, soit 800’000 francs de plus que la somme encaissée cette année. Une bonne nouvelle a priori, mais la réforme adoptée par les Chambres fédérales en 2019 – avec ses nouveaux modes de calculs – met une ombre au tableau. Sans ce changement, le Jura aurait pu prétendre à 12 millions supplémentaires. Explications de la ministre jurassienne des Finances Rosalie Beuret Siess :

« Sans réforme, le Jura aurait touché davantage »

De côté de l’indice des ressources 2021 – soit le potentiel financier fiscalement exploitable des cantons – le Jura est lanterne rouge en Suisse. Le Gouvernement souhaite tendre vers l’amélioration, mais la tâche n’est pas aisée. Rosalie Beuret Siess :

« Il est difficile de raccrocher derrière les cantons dont on voit la croissance exploser »

A noter que les montants de la péréquation fédérale versés aux cantons atteignent 5,2 milliards de francs, soit 76 millions de moins que l’an dernier. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes