Des pistes pour réduire les immatriculations dans le Jura

Le Parlement jurassien a adopté jeudi un postulat du député vert Baptiste Laville afin de réduire ...
Des pistes pour réduire les immatriculations dans le Jura

Le Parlement jurassien a adopté jeudi un postulat du député vert Baptiste Laville afin de réduire le nombre de véhicules motorisés dans le canton

Le nombre de voiture de tourisme immatriculées dans le Jura inquiètent le député vert Baptiste Laville. (Photo d'archive). Le nombre de voiture de tourisme immatriculées dans le Jura inquiètent le député vert Baptiste Laville. (Photo d'archive).

Le Parlement pousse la réflexion sur la promotion de la mobilité douce et la réduction du parc automobile jurassien. Les députés ont accepté jeudi par 33 voix contre 15 le postulat du député vert Baptiste Laville, intitulé « Nombre de véhicules motorisés : réfléchissons ! ». L’élu avait relevé que les immatriculations des véhicules de tourisme ont augmenté de 52% depuis 1990, cinq fois plus rapidement que la population jurassienne. Le Gouvernement a tempéré ces chiffres avec un nombre de permis de conduire délivré stable et la diminution du rythme des immatriculations. Plusieurs mesures ont été mises en place afin de favoriser la mobilité douce et le covoiturage. Il s’est cependant déclaré favorable à intégrer la demande du député vert à ses réflexions sur la mobilité. /gtr


 

Actualités suivantes