Le Gouvernement défend un bilan perturbé par la crise

À quelques mois de la fin de la législature 2016-2020, l’exécutif jurassien s’est félicité ...
Le Gouvernement défend un bilan perturbé par la crise

À quelques mois de la fin de la législature 2016-2020, l’exécutif jurassien s’est félicité du rapprochement opéré avec la métropole bâloise, de l’amélioration des prestations aux familles et de grands projets d’infrastructure

Le Gouvernement a publié ce mardi son rapport de législature 2016-2020. (Photo : Georges Henz) Le Gouvernement a publié ce mardi son rapport de législature 2016-2020. (Photo : Georges Henz)

À moins d’un mois des élections cantonales, le Gouvernement jurassien in corpore a présenté ce mardi matin son rapport de législature 2016-2020. L’exécutif a notamment mis en exergue le rapproche économique à la métropole bâloise, des réalisations de grands projets d’infrastructures ainsi que sa politique de soutien aux familles.


Le programme établi en 2016 avait fixé six grands objectifs pour le Jura :

- Accentuer la croissance démographique pour atteindre 80'000 habitants en 2026

- Diversifier l’économie jurassienne

- Valoriser sa participation à la métropole bâloise

- Être un acteur de la transition numérique

- Assurer un développement équilibré et durable

- Moderniser les structures de l’Etat

Martiel Courtet, invité du journal de 12h15

Des avancées pour le portefeuille des familles mais un rapport social alarmant

Si la population n’a que faiblement augmenté (+ 1'153 personnes pour atteindre 73'584 habitants), le Gouvernement défend malgré cela les atouts de la région révélés durant la crise du coronavirus et sa « politique familiale attractive ». « Environ 100 places ont été créées dans les structures d’accueil extra-familiales, l’école à journée continue a été instaurée au collègue Thurmann à Porrentruy, l’allocation naissance est passée de 850 à 1’500 francs, les allocations familiales ont augmenté de 25 francs par enfant, les déductions fiscales pour frais de garde ont été augmentées et les subsides aux primes maladie renforcés », énumère la ministre en charge de l’action sociale, Nathalie Barthoulot. L’exécutif reconnaît aussi le travail qu’il reste à accomplir au vu du rapport social dévoilé l’an dernier qui révèle une situation de précarité pour près de 10% de la population jurassienne.


La promotion économique « freinée par la crise »

Sur le plan économique, le ministre Jacques Gerber a souligné l’inauguration de l’antenne jurassienne du Parc suisse de l’innovation à Courroux, animé par Basel Area. Un outil censé favoriser les relations et le réseautage avec l’économie de la métropole bâloise afin d’attirer des entreprises et autres acteurs dans la région. « Mais il reste difficile d’attirer des entreprises. On a quelques projets mais c’est à partir de maintenant qu’il faut travailler pour développer tout cela. Les neuf derniers mois, avec la crise, ont bloqué une dynamique, on a perdu une année », regrette le ministre de l’économie.


Une transition numérique teintée de quelques regrets

L’Etat a également tenté, au cours de ces quatre dernières années, de favoriser les échanges électroniques entre la population et l’administration tout en évitant « une fracture numérique » avec les générations plus réticentes. La possibilité d’inscrire son enfant à l’école via le guichet virtuel, de déclarer ses impôts par voie électronique et la numérisation prochaine des procédures de permis de construire (via Jurac) ont été citées. « L’objectif reste d’arriver à une administration sans papier d’ici 2024. Il reste du travail », sourit la ministre Rosalie Beuret Siess en faisant remarquer que tous les membres de l’exécutif avaient imprimé ou couché leurs notes sur papier. Les refus du vote électronique et de la digitalisation du Journal officiel par le Parlement figurent en revanche au rang des regrets numériques.


L’Etat défend sa politique de transport

Cette législature a aussi été secouée par les mobilisations autour du climat. « La dimension environnementale a gagné en visibilité », selon le ministre de l’environnement David Eray qui concède que les mesures prises par l’Etat pour ses forêts ne résoudront pas tout et appelle à une « prise de conscience ». Également en charge des transports, il a rappelé que l’interrogation pertinente du Jura sur les tarifs de Car Postal a mené au scandale qui a touché l’entreprise. L’attribution du réseau de bus au géant jaune quelques mois plus tard permettra selon le Gouvernement d’améliorer l’offre tout en limitant les coûts pour l’Etat, tandis que la fréquentation de train entre Porrentruy et Delémont est en hausse depuis l’instauration de la cadence à la demi-heure.


La RPT-JU ? « On ne peut pas le considérer comme un échec »

L’exécutif a également défendu ses efforts pour améliorer les structures de l’Etat avec la mise en place du télétravail, la réorganisation des espaces de travail et le lancement du processus participatif pour « repenser l’Etat ». Le dossier épineux de la répartition des tâches entre communes et canton (RPT-JU) n’a, lui, pas abouti et les propositions ont été massivement rejetées par une grande majorité des communes des trois districts. « On ne peut toutefois pas considérer cela comme un échec, il faudra reprendre ce dossier, on est aussi prêt à entendre certaines réticences », souffle Rosalie Beuret Siess tandis que le président du Gouvernement Martial Courtet avance que « les changements de conseils communaux ont aussi fait apparaître de nouveaux éléments ». « Désenchevêtrer les tâches entre communes et canton sera un vrai enjeu pour la prochaine législature », reconnaît pour sa part Jacques Gerber. Des chantiers de grandes infrastructures ont également abouti ou démarré au cours de ce mandat, à l’image de l’A16, du campus StrateJ, du théâtre du Jura ou encore de la patinoire de Porrentruy qui seront achevés ces prochains mois. Un regret pour le Gouvernement ? Celui de n’avoir pu accueillir Moutier durant cette législature. Le rapport relève que cela « aurait dû créer une nouvelle dynamique politique et institutionnelle ». /jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus