Le Gouvernement conteste l’augmentation des primes d’assurance

Le Département de l’économie et de la santé estime que l’augmentation de 2% des primes d'assurance-maladie ...
Le Gouvernement conteste l’augmentation des primes d’assurance

Le Département de l’économie et de la santé estime que l’augmentation de 2% des primes d'assurance-maladie dans le canton du Jura est injustifiée

Jacques Gerber, le ministre jurassien en charge de la santé, conteste fermement l’augmentation des primes d'assurance dans le canton du Jura. (Photo : archive / Georges Henz). Jacques Gerber, le ministre jurassien en charge de la santé, conteste fermement l’augmentation des primes d'assurance dans le canton du Jura. (Photo : archive / Georges Henz).

Le Gouvernement jurassien a fermement contesté mardi l'augmentation de 2% de la prime moyenne d'assurance-maladie dans le canton. Il souligne qu'aucune hausse des coûts à charge de la LAmal n'a été constatée dans le Jura ni même prévue en 2021. Il réclame une réduction des réserves des assureurs.

Des efforts importants sont fournis pour contenir la hausse des coûts de la santé, a souligné le canton du Jura qui estime dès lors que les hausses de primes pour 2021 ne sont « aucunement justifiées ». Et d'ajouter que les réponses reçues par l'OFSP ne permettent pas de comprendre les primes approuvées par la Confédération.

Le canton du Jura dénonce non seulement la hausse de 2% mais aussi le montant jugé beaucoup trop élevé des réserves des assureurs. Ces provisions dépassent les 11 milliards de francs au niveau national, soit plus du double exigé par la loi, a-t-il relevé.

Cette situation paraît difficilement justifiable aux yeux du canton, surtout en cette période de pandémie. « Des actions concrètes de la Confédération sont attendues pour imposer une réduction de ces réserves et pour intervenir dès maintenant en imposant aux assureurs de participer à la compensation des surcouts liés au Covid-19 ».

Les effets de la pandémie n'ont pas réellement pu être pris en compte dans la fixation des primes, déplore le canton du Jura. Il relève que les coûts supplémentaires à la charge de l'assurance obligatoire des soins en lien avec le coronavirus devraient rester très modérés. /ATS-nmy

Le PSJ et le PCSI réagissent à la hausse des primes maladie

Cette nouvelle hausse impactera le budget de nombreuses familles indique le Parti socialiste jurasssien (PSJ) ce mardi. Il demande au Gouvernement d’augmenter le montant alloué aux subsides et souhaite la reprise des démarches en vue de la création d’une assurance-maladie unique au niveau cantonal voire supra-cantonal. Le PSJ rappelle également qu’une initiative fédérale pour l’allègement des primes sera soumise au vote de la population.


Les chiffres publiés par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) ne sont pas justifiés indique ce mardi le Parti Chrétien-Social Indépendant du Jura (PCSI). En plus de la crise liée au coronavirus, cette nouvelle hausse et un coup dur pour les budgets des familles selon le PCSI. Il demande aux représentants jurassiens à Berne d’intervenir pour rendre le système plus transparent. /comm-nmy


Comparaison romande des nouvelles primes d'assurance-maladie :

(Source : ATS). (Source : ATS).

(Source : ATS). (Source : ATS).

(Source : ATS). (Source : ATS).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus