L’externalisation de la CASU 144 n’est pas une erreur

Le ministre de la santé Jacques Gerber a répondu devant le Parlement à une question orale de ...
L’externalisation de la CASU 144 n’est pas une erreur

Le ministre de la santé Jacques Gerber a répondu devant le Parlement à une question orale de Lionel Montavon, qui s’inquiétait du manque de connaissance du territoire jurassien des standardistes fribourgeois

L'exernalisation de la CASU 144 a été défendue par Jacques Gerber ce mercredi. (Photo : archives). L'exernalisation de la CASU 144 a été défendue par Jacques Gerber ce mercredi. (Photo : archives).

Le système actuel de la CASU 144 fonctionne. Jacques Gerber a défendu l’externalisation de la Centrale d’appels sanitaires urgents devant le Parlement jurassien mercredi suite à une question orale de Lionel Montavon. Depuis fin juin 2017, les appels sont basculés à la CASU Fribourg. Le député UDC de Courcelon s’inquiétait du manque de connaissance du territoire jurassien des standardistes, notamment concernant les lieux-dits. Il a donné l’exemple d’une personne décédée suite à un arrêt cardiaque sur un chemin de campagne l’été passé. De son côté, le ministre de la santé a tenu à rassurer la population : « Nous sommes en temps d’intervention sur les mêmes chiffres que dans le canton de Fribourg, où soi-disant les standardistes connaissent davantage le terrain. Dans la très très grande partie des cas, ça se passe beaucoup mieux qu’avant », a déclaré Jacques Gerber. /emu

La réponse de Jacques Gerber :


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus