Antennes 5G et précaution : le Parlement jurassien ne va pas plus loin

Le législatif cantonal a refusé jeudi une motion visant à étendre son moratoire aux adaptations ...
Antennes 5G et précaution : le Parlement jurassien ne va pas plus loin

Le législatif cantonal a refusé jeudi une motion visant à étendre son moratoire aux adaptations à la 5G de mâts existants

 Antenne La 5G fait toujours débat dans le Jura (archive d'illustration).

Appliquer le principe de précaution face à la 5G : une fois, mais pas deux. Le Parlement jurassien a rejeté jeudi – par 23 voix contre 15 et 18 abstentions – une motion du groupe Vert et CS-POP qui demandait d’étendre le moratoire cantonal aux adaptations d’antennes existantes. La majorité a estimé que l’Etat n’avait pas le pouvoir de mettre le texte en application.

Pour rappel, le législatif avait accepté le 31 octobre 2019 d’introduire un moratoire sur l’installation de nouvelles antennes dans le Jura, au moins jusqu’à ce que la lumière soit faite sur les risques sanitaires. Jeudi, les députés ont donc refusé de s’en prendre aux adaptations à la 5G de mâts déjà en place.

 

Prudence avec la 5G millimétrique

Le Parlement jurassien a en revanche accepté – par 37 voix contre 13 et 6 abstentions – une motion interne de la députée PCSI Géraldine Beuchat. Il va ainsi demander aux Chambres fédérales d’édicter un moratoire sur l’implantation des réseaux 5G millimétriques dans l’attente d’une vue d’ensemble nationale de l’exposition de la population au rayonnement. Le Parlement va également demander aux Chambres fédérales d'associer les cantons et les communes à la planification de la couverture des différents réseaux sur leur territoire. Enfin, la motion interne invite Berne à réaliser un cadastre national des ondes, en collaboration avec les cantons. Pour le législatif jurassien, les citoyens doivent être informés de l'évolution de cette technologie.

Le moratoire demandé par le canton du Jura au niveau fédéral concerne donc la 5G millimétrique, à savoir les antennes utilisant des très hautes fréquences (onde millimétrique) pour augmenter la puissance. Aujourd'hui, la 3G, 4G et le wifi fonctionnent jusqu'à 5GHz. La 5G millimétrique est comprise entre 15 et 20 GHz. /rch-ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus