Lutter contre le harcèlement scolaire

Le député CS-POP Rémy Meury invite le Gouvernement jurassien, dans un postulat, à faire le ...
Lutter contre le harcèlement scolaire

Le député CS-POP Rémy Meury invite le Gouvernement jurassien, dans un postulat, à faire le point sur la problématique dans le canton et établir un protocole d'intervention à l'intention des écoles

Rémy Meury invite le Gouvernement jurassien à faire le point sur le harcèlement scolaire (photo : libre de droits). Rémy Meury invite le Gouvernement jurassien à faire le point sur le harcèlement scolaire (photo : libre de droits).

Quelle est la réalité du harcèlement scolaire dans le Jura ? Le député CS-POP Rémy Meury invite le Gouvernement jurassien à étudier le phénomène dans le canton et agir si nécessaire. Il a déposé un postulat.

« Des mots déposés dans une poche de veste ou des surnoms méprisants utilisés sur le chemin de l’école » : des actes qui peuvent déstabiliser un élève victime et avoir de terribles conséquences, selon Rémy Meury. Outils numériques et réseaux sociaux ont amplifié le phénomène du harcèlement scolaire, ajoute le député.


Un protocole d'intervention

Rémy Meury demande au Gouvernement de mener une étude sur la réalité jurassienne. Les expériences d’autres cantons, les compétences du « Réseau d’écoles21 », plateforme de soutien aux établissements, et de l’association romande « Tak Tiq » qui lutte contre le harcèlement scolaire peuvent servir de référence. Un protocole d’intervention à l’intention des établissements jurassiens pourrait ensuite être mis en place.

Le Gouvernement jurassien recommande ce mercredi d’accepter ce postulat. Le texte sera discuté mercredi prochain au Parlement cantonal. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus