Remplacer les soupers de boîte par des bons

La députée indépendante Pauline Queloz a déposé une motion demandant que l’État jurassien distribue ...
Remplacer les soupers de boîte par des bons

La députée indépendante Pauline Queloz a déposé une motion demandant que l’État jurassien distribue à ses employés des bons à faire valoir dans les restaurants. La démarche est censée compenser l’annulation des traditionnels repas de fin d’année

Pauline Queloz demande de réinventer le rituel des soupers de boîte. (Photo libre de droits). Pauline Queloz demande de réinventer le rituel des soupers de boîte. (Photo libre de droits).

Faire un geste pour le personnel de l’État tout en soutenant l’économie locale. C’est l’objectif d’une motion déposée lors du dernier Parlement jurassien par la députée Pauline Queloz. L’élue indépendante propose de réinventer le rituel des soupers de boîte en raison de la crise sanitaire. Elle demande que le canton du Jura distribue à ses employés des bons à faire valoir dans les restaurants pour remplacer les traditionnels repas de fin d’année.


Un bon par collaborateur de l’Etat

Cette année, Covid oblige, il ne sera pas possible de se réunir en grandes tablées pour fêter la fin de l’année avec ses collègues. La députée Pauline Queloz souhaite donc que le canton du Jura utilise l’argent habituellement dévolu aux soupers de boîte pour aider les restaurateurs qui subissent de plein fouet les effets de la crise sanitaire. Selon la députée indépendante, l’État jurassien, en tant qu’employeur, devrait distribuer à chacun de ses collaborateurs un bon à faire valoir dans les établissements publics de la région.


Montrer l’exemple

L’élue de St-Brais évoque un montant de 50 francs par employé. Elle souligne que l’administration d’Yverdon-les-Bains a lancé un concept similaire. L’État jurassien montrerait ainsi l’exemple, selon Pauline Queloz, qui demande également au Gouvernement d’encourager les entreprises jurassiennes à lancer une telle démarche.

La députée a, par ailleurs, demandé le traitement en urgence de sa motion étant donné que son texte concerne cette fin d’année 2020. /alr


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus