Liaison routière Delémont-Bâle : de l’action

Le Parlement jurassien a adopté une motion qui demande à l’Etat de tout mettre en œuvre pour ...
Liaison routière Delémont-Bâle : de l’action

Le Parlement jurassien a adopté mercredi une motion qui demande à l’Etat de tout mettre en œuvre pour que le tronçon soit inscrit dans le PRODES 2030, en incluant l’évitement de Courroux

Le ministre jurassien du Territoire David Eray souhaite que le Jura bénéficie d'infrastructures routières performantes (photo: Georges Henz) Le ministre jurassien du Territoire David Eray souhaite que le Jura bénéficie d'infrastructures routières performantes (photo: Georges Henz)

Le canton du Jura va mettre la compresse en faveur de la liaison routière Delémont-Bâle. Le Parlement a approuvé mercredi par 47 voix contre 11 une motion du député PDC Vincent Eschmann. Le texte demande au Gouvernement d’agir pour obtenir de la Confédération l’inscription du tronçon dans le prochain programme de développement des routes nationales PRODES 2030, en incluant l’évitement de Courroux. L’Etat doit donc entreprendre des actions pour atteindre ce but. Certaines ont déjà été initiées. Entretien avec le ministre jurassien du Territoire David Eray :

« Nous devons avoir des infrastructures de transports adéquates et performantes »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus