« On perd en visibilité, mais… »

Le ministre jurassien de la santé, Jacques Gerber, a livré ses impressions après les annonces ...
« On perd en visibilité, mais… »

Le ministre jurassien de la santé, Jacques Gerber, a livré ses impressions après les annonces faites ce vendredi par le Conseil fédéral

Jacques Gerber a réagi aux déclarations du Conseil fédéral (photo : archives George Henz). Jacques Gerber a réagi aux déclarations du Conseil fédéral (photo : archives George Henz).

Jacques Gerber réagit aux mesures présentées ce vendredi par le Conseil fédéral. L’exécutif a soumis plusieurs propositions qui sont désormais en consultation auprès des cantons pendant une semaine. Le ministre jurassien de la santé les a accueillies avec une certaine philosophie. « C’est clair, on perd en visibilité, mais on le comprend par rapport aux indicateurs sanitaires qui ne sont pas favorables », souligne Jacques Gerber. Ce dernier indique que les autorités jurassiennes analyseront les propositions ce week-end, avant de se positionner lundi. La prudence est de mise, selon le ministre jurassien.

La réaction de Jacques Gerber

Le Conseil fédéral a présenté ce vendredi plusieurs assouplissements qui pourraient entrer en vigueur le 22 mars, comme la réouverture des terrasses de restaurants et de bars, la possibilité de se réunir à 10 dans la sphère privée ou encore celle d’assister à des événements culturels et sportifs à l’extérieur (150 personnes) et à l’intérieur (50 personnes). Reste que l’exécutif a affirmé qu’il n’était pas certain que ces mesures puissent être mises en œuvre, ni quand elles pourront l’être… /mle


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus