« C’est la pandémie qui dicte le tempo »

Le ministre jurassien de la santé et de l’économie, Jacques Gerber, réagit aux annonces du ...
« C’est la pandémie qui dicte le tempo »

Le ministre jurassien de la santé et de l’économie, Jacques Gerber, réagit aux annonces du Conseil fédéral de ce vendredi

Le ministre Jacques Gerber. (Photo : George Henz / archives). Le ministre Jacques Gerber. (Photo : George Henz / archives).

Il faudra patienter avant de nouveaux assouplissements des mesures sanitaires. Le Conseil fédéral a annoncé ce vendredi repousser la plupart des mesures d’allégement proposées la semaine dernière face à la propagation du coronavirus. Le gouvernement évaluera le 14 avril les prochaines étapes de déconfinement. En attendant, c’est le quasi statut quo à l’exception des réunions privées qui passent de cinq à dix personnes au maximum.

Si le Conseil fédéral a finalement opté pour une situation quasi inchangée, les cantons s’étaient prononcés en faveur de réouvertures lors de la phase de consultation. Le ministre jurassien de la Santé et de l’Economie, Jacques Gerber, estime pourtant ne pas avoir été désavoué. /rch-gtr

Jacques Gerber : « Il faut faire preuve de prudence »


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus