Le Parlement jurassien veut un avenir pour les restaurateurs

Les députés ont approuvé deux motions pour que les tenanciers puissent exploiter immédiatement ...
Le Parlement jurassien veut un avenir pour les restaurateurs

Les députés ont approuvé deux motions pour que les tenanciers puissent exploiter immédiatement une nouvelle patente en cas de faillite liée au Covid-19

En cas de faillite causée par la crise sanitaire, les restaurateurs ne devront pas attendre dix ans pour renouveler leur patente. (Photo : Keystone/Jean-Christophe Bott). En cas de faillite causée par la crise sanitaire, les restaurateurs ne devront pas attendre dix ans pour renouveler leur patente. (Photo : Keystone/Jean-Christophe Bott).

Les restaurateurs qui feraient faillite à cause de la crise du coronavirus ne devront pas attendre dix ans pour exploiter une nouvelle patente. Le Parlement a massivement approuvé mercredi deux motions en ce sens de l’UDC Yves Gigon et de la Vert’libérale Emilie Moreau. Pour les deux auteurs, il s’agit de reconnaître la situation liée à la pandémie comme « circonstances exceptionnelles ». Le Gouvernement a appelé à l’acceptation des motions, d’autant que des bases légales existent déjà. Le ministre de l’économie, Jacques Gerber, ne craint pas d’abus :

/rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus