Faux départ pour un projet important à Haute-Sorne

Le crédit de plus de cinq millions de francs consacré notamment à la construction d’une caserne ...
Faux départ pour un projet important à Haute-Sorne

Le crédit de plus de cinq millions de francs consacré notamment à la construction d’une caserne pour les pompiers et d’une halle de stockage sur le site des BKW n'a finalement pas été discuté au Conseil général de Haute-Sorne

Le bâtiment des BKW est concerné par le projet conséquent envisagé à Haute-Sorne. Le bâtiment des BKW est concerné par le projet conséquent envisagé à Haute-Sorne.

On s’attendait à un débat intense, il a été tué dans l’œuf. Alors que le Conseil général de Haute-Sorne venait de commencer ce lundi soir, le point consacré au crédit de 5'345'000 francs destiné à un vaste projet de réhabilitation a été retiré de l’ordre du jour sur demande du maire Jean-Bernard Vallat. Le projet concerne la construction d’une caserne pour les pompiers, d’une halle de stockage multi-usages pour la voirie et le SIS sur le site des BKW à Bassecourt, ainsi que la création d’un étage sur le complexe communal pour la création de locaux administratifs, toujours à Bassecourt. Le maire a appris peu avant la séance que les pompiers avaient annoncé qu’ils ne pouvaient pas assumer le loyer prévu de 48'670 francs par année. Après une brève interruption de séance, les conseillers généraux ont accepté de reporter ce point. Le dossier devrait donc retourner en commission avant d’être à nouveau débattu au plénum. Le peuple aura le dernier mot.


Impulsion vers l’électrique

Haute-Sorne roule également pour l’énergie électrique. Les élus ont accepté, lundi, une motion du groupe PS et Verts intitulée « pour la transition énergétique des véhicules utilitaires vers l’électrique en Haute-Sorne ». Le texte demande de préparer un plan d’action et d’établir une analyse dans l’optique de la réalisation du contenu de cette motion. Toujours au chapitre « transports », les élus ont accepté à l’unanimité une résolution interpartis déposée par Blaise Schüll. Le texte témoigne de la satisfaction du législatif par rapport à l’offre et à la desserte actuelles de toutes les gares entre Porrentruy et Delémont, dont celles de Glovelier, Bassecourt et Courfaivre.

Par ailleurs, les conseillers généraux ont également approuvé la vente de locaux et d’un appartement de l’ancienne banque Raiffeisen de Courfaivre à une société active dans le village. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus