Un besoin (encore) accru de sécurité à Haute-Sorne

Installées il y a deux mois, les caméras chargées d’immortaliser les comportements inadéquats ...
Un besoin (encore) accru de sécurité à Haute-Sorne

Installées il y a deux mois, les caméras chargées d’immortaliser les comportements inadéquats dans la cour d’école de Bassecourt ne suffisent plus. Le Conseil communal veut aller plus loin

Des caméras ont été installées dernièrement sur les façades de l'école primaire de Bassecourt. Elles ne suffisent pas toujours à freiner les comportements inadéquats. Des caméras ont été installées dernièrement sur les façades de l'école primaire de Bassecourt. Elles ne suffisent pas toujours à freiner les comportements inadéquats.

L’œil du lynx ne suffit pas à dissuader toutes les personnes malintentionnées à Bassecourt. Voilà désormais deux mois que des caméras sont installées dans la cour d’école du village pour limiter les incivilités. Las pour les autorités de Haute-Sorne qui en sont à l’origine, elles n’ont pas permis de freiner toutes les mauvaises intentions. Loin s’en faut… D’après le maire de la commune fusionnée, Jean-Bernard Vallat, « il y a eu plusieurs matins où de nombreux déchets jonchaient le sol malgré les caméras ». Dès lors, les autorités ont décidé d’empoigner le taureau par les cornes et d’aller de l’avant. Des mesures de mises à ban vont entrer en vigueur à la cour de l’école primaire de Bassecourt, mais pas seulement. Ce sera le cas également à celle de l’école secondaire de la Haute-Sorne, à Bassecourt, ainsi que dans les cours d’école primaire de Glovelier et de Courfaivre. Aussi, la place de jeux située près de la gare à Bassecourt et celle située près du Centre St-Maurice à Glovelier seront également concernées par des mises à ban. Ces nouvelles mesures doivent permettre à la police d’intervenir de manière plus large auprès de ceux qui causent des déprédations sur ces lieux. /mle

Entretien avec Jean-Bernard Vallat


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus