Statu quo pour le système des annuités du personnel de l’Etat

Le Parlement jurassien a refusé une motion et un postulat qui demandaient une réforme du mécanisme ...
Statu quo pour le système des annuités du personnel de l’Etat

Le Parlement jurassien a refusé une motion et un postulat qui demandaient une réforme du mécanisme

Les annuités pour les employés de l'Etat resteront automatiques. (Photo : archives). Les annuités pour les employés de l'Etat resteront automatiques. (Photo : archives).

Le système d’octroi automatique des annuités pour le personnel de l’Etat jurassien ne va pas changer dans l’immédiat. Le Parlement a largement débattu du sujet ce mercredi. Il a refusé par 34 voix contre 23 et 2 abstentions une motion de la PDC Anne Froidevaux qui demandait que l’octroi de l’annuité ne soit plus automatique mais fasse l’objet d’une discussion entre les partenaires, en fonction des finances de l’Etat. De même, le Parlement a rejeté par 32 voix contre 27 et 1 abstention une autre motion transformée en postulat du radical Pierre Parietti. Le texte souhaitait remplacer les annuités automatiques par un système « au mérite ». Le second vote s’est déroulé à bulletins secrets. Le Gouvernement soutenait la transformation des deux textes en postulats, ce que Pierre Parietti a accepté mais pas Anne Froidevaux.

Le débat devant le plénum a été nourri. Le groupe Vert-es et CS-POP ainsi que celui du PS ont refusé les deux textes. Ils ont dénoncé notamment « une remise en cause du partenariat social » ainsi que « des attaques indignes contre la fonction publique ». Le groupe PCSI et Vert’lib a également rejeté les interventions portées par Anne Froidevaux et Pierre Parietti.

A droite, le PDC et le PLR ont globalement soutenu les deux textes. Le groupe UDC, de son côté, s’est majoritairement déclaré contre le maintien en motions mais pour la transformation en postulats. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus