Le Parlement jurassien appelé à revoir à la hausse l’aide à l’AJPA

Le député socialiste Pierre-André Comte demande que la subvention destinée à l’Association ...
Le Parlement jurassien appelé à revoir à la hausse l’aide à l’AJPA

Le député socialiste Pierre-André Comte demande que la subvention destinée à l’Association jurassienne de protection des animaux soit augmentée de manière significative

L'AJPA estime avoir besoin de 130'000 francs par année pour tourner (photo: archive). L'AJPA estime avoir besoin de 130'000 francs par année pour tourner (photo: archive).

Le canton du Jura est invité à délier davantage la bourse en faveur de l’Association jurassienne de protection des animaux. Le député socialiste Pierre-André Comte a déposé récemment une motion pour demander une augmentation significative de la subvention, établie aujourd’hui à 10'000 francs par année, alors que l’Etat encaisse 140'000 francs de la taxe des chiens. L’élu de Vellerat estime la démarche légitime au regard des prestations d’utilité publique fournies par l’AJPA. Pierre-André Comte :

« Ce n’est pas correct »

De son côté, l’Association jurassienne de protection des animaux confirme avoir besoin de plus de moyens financiers. La construction du refuge à Glovelier a – par exemple – coûté 1,2 millions de francs. Président de l’AJPA, Joseph Broquet, attend donc avec impatience le débat au Parlement :

« Nous avons besoin de 130'000 francs pour tourner »

L’Etat jurassien verse donc 10'000 francs par an à l’AJPA. Pierre-André Comte et Joseph Broquet indiquent, à titre de comparaison, que la ville de Moutier distribue, à elle seule, 7'500 francs par année, soit environ un franc par habitant. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus