Un audit pour ramener la sérénité au sein du CLFM

La députée UDC Brigitte Favre s'est inquiétée ce mercredi matin devant le Parlement jurassien ...
Un audit pour ramener la sérénité au sein du CLFM

La députée UDC Brigitte Favre s'est inquiétée ce mercredi matin devant le Parlement jurassien de la situation au Centre de Loisirs des Franches-Montagnes. Le Gouvernement jurassien se réjouit de l'audit à venir mais n'aura pas de droit de regard sur le document

Le CLFM a fait l'objet de discussions au Parlement jurassien ce mercredi (photo : archives). Le CLFM a fait l'objet de discussions au Parlement jurassien ce mercredi (photo : archives).

Personnel en arrêt maladie, installation de caméras de surveillance, licenciement puis réengagement du directeur et démission de membres du Conseil d’administration : la situation du Centre de Loisirs des Franches Montagnes est chaotique, a déclaré Brigitte Favre ce mercredi devant le Parlement jurassien.


Quel pouvoir de l'exécutif cantonal ?

La députée UDC de Saignelégier s’interroge sur la situation actuelle de l’institution, alors que le CLFM sera soumis à un audit externe, comme demandé début juin par le Conseil d’administration. Le Gouvernement jurassien aura-t-il un droit de regard sur cet audit ? Question posée par Brigitte Favre à l'exécutif cantonal dans le cadre d'une question orale. Ecoutez ci-dessous la réponse de la ministre des finances Rosalie Beuret Siess.

Rosalie Beuret Siess : « L’Etat ne peut joueur qu’un rôle d’appui et de conseil aux communes »

La députée Brigitte Favre s’est dite satisfaite de la réponse du Gouvernement. /mmi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus