Initiative sur la transparence des partis : un contre-projet

Le Parlement a approuvé l’arrêté relatif au traitement du texte, mais avec une modification ...
Initiative sur la transparence des partis : un contre-projet

Le Parlement a approuvé l’arrêté relatif au traitement du texte, mais avec une modification des articles

Le vote sur le traitement de l'initiative du PSJ a montré un clivage gauche-droite (photo: Georges Henz). Le vote sur le traitement de l'initiative du PSJ a montré un clivage gauche-droite (photo: Georges Henz).

 

Le Parlement jurassien roule pour la transparence des formations politiques, mais pas tout à fait sous la forme proposée par le Parti socialiste à travers son initiative « Partis politiques : place à la transparence ! ». Le législatif cantonal a approuvé mercredi matin par 34 voix contre 14 et 10 abstentions l’arrêté relatif au traitement du texte. Il a toutefois donné son feu vert après avoir adopté la position de la majorité de la commission de la justice, qui souhaitait la rédaction d’un contre-projet. La plupart des députés ont estimé que l’initiative comprenait trop de détails alors qu’elle se voulait rédigée en termes généraux, ce qui aurait pu limiter le débat à venir. Principal point d’achoppement : le PSJ voulait que l’identité des personnes qui versent plus de 750 francs par an à un parti soit rendue public. Cette précision du montant n’a pas plu à la majorité, qui souhaite avoir davantage de marge de manœuvre dans les discussions.

La transformation de l’arrêté a été acceptée par 32 voix contre 26. La gauche a vainement milité pour le statu quo, contre l’avis de la droite et du Gouvernement. /rch

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus