Une chenille des rails dans le Jura

Les CJ utilisent pour la première fois un train de chantier de 70 mètres de long entre Glovelier ...
Une chenille des rails dans le Jura

Les CJ utilisent pour la première fois un train de chantier de 70 mètres de long entre Glovelier et le Pré-Petitjean. Les travaux de renouvellement partiel des voies coûtent environ 4,6 millions de francs et se termineront le 24 septembre

Le train de chantier de 70 mètres de long est utilisé pour la première fois par les CJ (ici à la Combe Tabeillon). Le train de chantier de 70 mètres de long est utilisé pour la première fois par les CJ (ici à la Combe Tabeillon).

Un monstre avaleur de rails a surgi à la Combe Tabeillon. Les travaux de renouvellement de la superstructure de la voie, des traverses et du ballast entre le Pré-Petitjean et Glovelier ont commencé il y a quelques semaines. Les rails de 1951 ont été remplacés et les nouveaux ont relié mardi la fin du tronçon à restaurer à la gare de la Combe Tabeillon. Pour ces travaux estimés à environ 4,6 millions de francs, les Chemins de fer du Jura ont fait appel à un train de chantier de plus de 70 mètres de long en provenance des Grisons. Un convoi exceptionnel qui est utilisé pour la première fois par les CJ et nécessaire « à cause de la difficulté d’accès aux voies en pleine forêt ».

Reportage au départ de la gare de Glovelier en compagnie du directeur des CJ, Jean-Frédéric Python, de Jämes Caramanna, chef de projet, et d’Yvan Perrin, responsable département infrastructure, voies et bâtiment :

Les travaux sur la voie Glovelier-Pré-Petitjean doivent se terminer le 24 septembre prochain. /lbe


Actualisé le

Actualités suivantes