Le ras-le-bol des riverains à Delémont

Alors que les terrasses pourront rester ouvertes tout l’hiver, l’Association vieille ville ...
Le ras-le-bol des riverains à Delémont

Alors que les terrasses pourront rester ouvertes tout l’hiver, l’Association vieille ville de Delémont craint les nuisances sonores

Les habitants de la vieille ville réclament plus de respect. Archives (Photo : Georges Henz). Les habitants de la vieille ville réclament plus de respect. Archives (Photo : Georges Henz).

Les riverains craignent pour leur tranquillité. Les autorités communales de Delémont ont décidé mardi d’autoriser le maintien des terrasses jusqu’en mars en tant que soutien aux restaurateurs. D’habitude, celles-ci doivent disparaître de l’espace public à la fin du mois. L’Association vieille ville de Delémont est soulagée que cette autorisation se limite à 22h et que les chauffages restent interdits. Sa présidente espère que la police veillera au grain. Marie-Claire Grimm en a « ras-le-bol » des nuisances sonores. Les week-ends sont particulièrement bruyants sans qu’aucun contrôle ne soit effectué par la police, selon elle. La présidente de l’association, qui compte près de 150 membres, redoute que la vieille ville ne se vide face au manque de respect des usagers ponctuels de ce quartier de Delémont. /ncp

Marie-Claire Grimm, présidente de l'Association vieille ville de Delémont


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus