Le Parlement ne veut pas d’une nouvelle intervention sur la 5G à Berne

Les députés ont refusé mercredi de faire usage du droit d’initiative du canton du Jura et de ...
Le Parlement ne veut pas d’une nouvelle intervention sur la 5G à Berne

Les députés ont refusé mercredi de faire usage du droit d’initiative du canton du Jura et de demander aux chambres fédérales un moratoire sur cette technologie mobile

Le Parlement jurassien ne souhaite pas demander aux chambres fédérales l'instauration d'un moratoire sur la 5G. (Photo libre de droits). Le Parlement jurassien ne souhaite pas demander aux chambres fédérales l'instauration d'un moratoire sur la 5G. (Photo libre de droits).

La 5G est revenue sur la table du Parlement jurassien ce mercredi. Les députés ont rejeté, par 37 voix contre 15 et 7 abstentions, une intervention en matière fédérale qui était portée par le député Ivan Godat du groupe Vert-es et CS-POP. L’élu du Bémont souhaitait que le législatif fasse usage du droit d’initiative du canton du Jura et demande aux chambres fédérales d’instaurer un moratoire sur le développement de la téléphonie mobile 5G et des technologies appelées à lui succéder jusqu’à la levée des doutes concernant leur nocivité pour la santé et l’environnement. Plusieurs députés ont estimé que la démarche n’était pas adéquate. L’élue PCSI Géraldine Beuchat a notamment expliqué qu’une telle proposition avait déjà été refusée à Berne il y a quelques mois. Elle a, par ailleurs, souligné qu’un postulat en la matière était en cours de traitement aux chambres fédérales. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus