Covid-19 : l’Etat-major cantonal de conduite est réactivé

Face à la situation jugée extrêmement préoccupante, le Gouvernement jurassien estime qu’une ...
Covid-19 : l’Etat-major cantonal de conduite est réactivé

Face à la situation jugée extrêmement préoccupante, le Gouvernement jurassien estime qu’une coordination accrue entre les services est nécessaire

Le variant Omicron se transmet très rapidement et les infections sont nombreuses dans le Jura. Le Gouvernement remet donc en marche l'Etat-major cantonal de conduite (illustration ldd). Le variant Omicron se transmet très rapidement et les infections sont nombreuses dans le Jura. Le Gouvernement remet donc en marche l'Etat-major cantonal de conduite (illustration ldd).

L’heure est à la mobilisation générale face au coronavirus dans le Jura. Le Gouvernement jurassien a décidé ce vendredi de réactiver l’Etat-major cantonal de conduite pour faire face à une situation sanitaire jugée extrêmement préoccupante. Selon l’exécutif, le but est d’engager à nouveau plus largement les services concernés par la crise pour une meilleure coordination, et d’anticiper au mieux les problèmes qui pourraient survenir. Le Gouvernement note que le système cantonal de traçage est sous très forte pression, tout comme les capacités de tests qui affichent complet sur le territoire jurassien pour les prochains jours. Quant à l’Hôpital du Jura, il est lui aussi sous pression, bien que la situation soit sous contrôle. Le service des soins intensifs est toutefois pratiquement plein.


L’armée reste en place

Par ailleurs, l’armée suisse maintient son engagement en faveur de la vaccination dans le Jura. Le centre situé à la Halle des expositions à Delémont va continuer de fonctionner avec l’appui des soldats jusqu’au 23 janvier. Depuis ce mois de décembre, 15'000 personnes ont reçu une dose de rappel, soit 42% des gens éligibles (vaccinés ou guéris depuis quatre mois). A noter que les Jurassiens peuvent toujours se faire tester à Reconvilier, puisque l'ouverture du centre du Jura bernois a été prolongée jusqu’au 7 janvier.


Règles de quarantaine modifiées

Au chapitre des quarantaines, les règles seront adaptées dans le Jura dès la semaine prochaine à la suite des recommandations de la Confédération. Celles des cas contacts seront réduites à sept jours au lieu de dix, sans obligation de faire un test. Mais un dépistage est nécessaire à l’apparition de symptômes. L’Etat jurassien note qu’au regard de la forte contagiosité du variant Omicron, les personnes vaccinées ou guéries seront également soumises à une quarantaine, sauf celles pour lesquelles la guérison ou la vaccination complète date de moins de quatre mois. Les personnes qui vivent dans le même foyer que la personne positive et les personnes avec lesquelles un contact étroit a eu lieu seront concernées.

L’exécutif cantonal lance enfin un appel à la prudence et à la forte responsabilisation en cette période de Nouvel An. Il conseille à la population de limiter les contacts. /comm-rch


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus