Une conférence pour prévenir les jeunes des risques liés à la médecine esthétique

Elle a été mise sur pied par trois étudiantes de la Division Santé-Social-Arts du CEJEF qui ...
Une conférence pour prévenir les jeunes des risques liés à la médecine esthétique

Elle a été mise sur pied par trois étudiantes de la Division Santé-Social-Arts du CEJEF qui ont consacré leur travail de maturité à la problématique et sera présentée par la Doctoresse Marva Safa

Cette conférence sur la médecine esthétique sera présentée par la Doctoresse Marva Safa, dont c'est la spécialité. Cette conférence sur la médecine esthétique sera présentée par la Doctoresse Marva Safa, dont c'est la spécialité.

Qu’est-ce qui motive les adolescents à vouloir modifier leur apparence ? C’est à cette problématique que trois étudiantes de la Division Santé-Social-Arts du CEJEF ont dédié leur travail de maturité. Dans ce cadre, Manon Fleury, Marine Scheurer et Alizée Marchand organisent lundi soir au campus « Avenir 33 » à Delémont une conférence sur la médecine esthétique, soit les actes liés principalement aux injections d’acide hyaluronique ou de toxine botulique au niveau du visage. Leur étude a été consacrée aux jeunes entre 18 et 34 ans : « Ce sont eux qui sont le plus influençables notamment par le biais des réseaux sociaux qui véhiculent des images du corps parfait et qui peuvent les pousser à avoir recours à la médecine esthétique pour avoir une meilleure estime de soi et être plus à l’aise dans leur corps. Le problème c’est que certains passent par les services d’esthéticiennes plutôt que par des professionnels de la santé », explique Alizée Marchand.

« De plus en plus de jeunes ont recours à la médecine esthétique », selon Alizée Marchand

Cette conférence sur la médecine esthétique présentée par la Doctoresse Marva Safa, dont c’est la spécialité, se tient lundi à 19h à l’auditoire du campus « Avenir 33 » à Delémont. L’entrée est libre. /emu

Alizée Marchand (à g.) et Manon Fleury se sont intéressées, en compagnie de Marine Scheurer, à ce qui pousse les jeunes à avoir recours à la médecine esthétique. Alizée Marchand (à g.) et Manon Fleury se sont intéressées, en compagnie de Marine Scheurer, à ce qui pousse les jeunes à avoir recours à la médecine esthétique.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus