Un CFC jurassien pour la relève du FC Bâle

Les jeunes footballeurs francophones du club rhénan auront accès, dès la rentrée d’août, à ...
Un CFC jurassien pour la relève du FC Bâle

Les jeunes footballeurs francophones du club rhénan auront accès, dès la rentrée d’août, à une formation d’employé de commerce dispensée par la division commerciale du CEJEF à Delémont

Les représentants du FC Bâle prennent la pose aux côtés du ministre jurassien de la formation et du directeur de la division commerciale du CEJEF. De gauche à droite : Sébastien Bader (recruteur au FCB), Stefano Ceccaroni (responsable pédagogique à l'académie du FCB), Martial Courtet (ministre jurassien de la formation), Pascal Naef (délégué du conseil de la Fondation de l'académie du FCB), Daniel Stucki (responsable de l'académie du FCB) et Loïc Stalder (directeur de la division commerciale du CEJEF). Les représentants du FC Bâle prennent la pose aux côtés du ministre jurassien de la formation et du directeur de la division commerciale du CEJEF. De gauche à droite : Sébastien Bader (recruteur au FCB), Stefano Ceccaroni (responsable pédagogique à l'académie du FCB), Martial Courtet (ministre jurassien de la formation), Pascal Naef (délégué du conseil de la Fondation de l'académie du FCB), Daniel Stucki (responsable de l'académie du FCB) et Loïc Stalder (directeur de la division commerciale du CEJEF).

Le Jura devient la terre d’accueil de la formation postobligatoire des jeunes du FC Bâle. La relève romande du club rhénan pourra suivre une formation d’employé de commerce dès la rentrée d’août à Delémont. Un partenariat entre le canton et le multiple champion de Suisse de football a été présenté vendredi matin. Il s’intégrera à la structure jurassienne Sports-Arts-Etudes pour offrir aux jeunes talents une formation certifiante en parallèle à leur parcours sportif. Quatre footballeurs romands âgés entre 15 et 17 ans (un Jurassien, un Neuchâtelois, un Fribourgeois et un Genevois) bénéficieront, dans un premier temps, de ce partenariat.


La proximité du Jura

L’idée est née de précédents échecs de recrutement du FC Bâle. Le projet éducatif proposé par les dirigeants rhénans a rebuté des parents de joueurs romands. Initiateur de ce partenariat, Sébastien Bader s’est immédiatement tourné vers le Jura. « La proximité est très importante en terme de logistique », avoue l’un des recruteurs du FCB. La question de la langue l’est tout autant. « On donne davantage de garanties à un jeune de 15 ans de pouvoir réussir son projet éducatif dans sa langue maternelle », note Sébastien Bader.

Sébastien Bader : « Un moyen de draguer les parents romands »

Formation tant en présentiel qu’à distance

Concrètement, dès la rentrée d’août, ces quatre jeunes footballeurs feront partie intégrante d’une classe de la division commerciale du CEJEF. Seule exception, ils ne suivront pas l’entier de leur formation en présentiel. Deux jours de cours, soit environ 20% de la charge scolaire, seront dispensés à distance via un système vidéo. « La contrainte est de pouvoir respecter les exigences imposées par le sport de haut niveau en maintenant les objectifs de formation », avance le directeur de l’établissement Loïc Stalder. Il évoque « un projet ambitieux et prometteur ». Le ministre jurassien de la formation Martial Courtet parle, lui, d’un partenariat qui « permet au Jura de rayonner ».

Loïc Stalder : « C’est une nouvelle conception de la formation »

La formation des jeunes pépites bâloises sera payée au canton du Jura. Elle est également ouverte à tous les élèves de la structure Sports-Arts-Etudes. /msc


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus