Un meilleur accès aux bâtiments pour les personnes à mobilité réduite

La motion de la députée PS au Parlement jurassien Lisa Raval a été en partie acceptée ce mercredi ...
Un meilleur accès aux bâtiments pour les personnes à mobilité réduite

La motion de la députée PS au Parlement jurassien Lisa Raval a été en partie acceptée ce mercredi par le législatif. L’amélioration du recensement des bâtiments concernés et du contrôle de leur accessibilité n’ont en revanche pas passé la rampe

L'accès des personnes à mobilité réduite aux bâtiments a animé le débat au Parlement jurassien (photo : illustration, libre de droits). L'accès des personnes à mobilité réduite aux bâtiments a animé le débat au Parlement jurassien (photo : illustration, libre de droits).

Une motion de Lisa Raval concernant l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite divise le Parlement jurassien. Le texte, « Davantage d’égalité d’accès aux bâtiments ouverts au public pour les personnes à mobilité réduite », a été en partie accepté ce mercredi par le législatif. Pour la députée socialiste de Porrentruy, « chaque déplacement peut constituer une difficulté » pour les personnes à mobilité réduite, ce qui « réduit l’égalité des chances dans la vie quotidienne », selon elle.

Recensement, contrôle et financement

La députée PS de Porrentruy souhaitait premièrement un recensement visible pour le public des bâtiments accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un point refusé par le législatif par 26 voix contre 24 et 9 abstentions. Pour le Gouvernement jurassien, le recensement existant est suffisant.

La motion demandait deuxièmement le contrôle de la conformité des accès via la police des constructions, une compétence communale. Un travail trop conséquent, selon le Gouvernement et refusé par 27 voix contre 25 et 7 abstentions par le Parlement.

Enfin, Lisa Raval souhaitait inscrire une somme à la planification financière pour concrétiser l’accessibilité des bâtiments aux personnes à mobilité réduite. Le Parlement a accepté ce dernier point par 58 voix et une abstention. Le Gouvernement, « sensible à la problématique », prendra les mesures nécessaires sur ce dernier point, a expliqué le ministre David Eray. /mmi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus