Un crédit accepté pour deux cimetières à Haute-Sorne

Le Conseil général de Haute-Sorne a adopté lundi soir une somme de 110'000 francs pour des ...
Un crédit accepté pour deux cimetières à Haute-Sorne

Le Conseil général de Haute-Sorne a adopté lundi soir une somme de 110'000 francs pour des aménagements destinés à la dépose d’urnes cinéraires à Bassecourt et à Glovelier

Un nouveau columbarium pourra voir le jour à l'ancien cimetière de Bassecourt (photo: commune de Haute-Sorne). Un nouveau columbarium pourra voir le jour à l'ancien cimetière de Bassecourt (photo: commune de Haute-Sorne).

Le Conseil général de Haute-Sorne a accepté lundi soir un crédit destiné à deux cimetières de la commune fusionnée. Il s’agit d’augmenter les capacités pour accueillir des urnes cinéraires. Une enveloppe de 110'000 francs a ainsi été adoptée à cet effet lundi soir par 31 voix, sans opposition. Le projet comprend la réalisation d’un nouveau columbarium à l’ancien cimetière de Bassecourt et d’un aménagement pour la dépose d’urnes cinéraires dans des espaces indépendants au cimetière de Glovelier. Les travaux devraient avoir lieu dans la seconde moitié de l’année pour le premier village et au début de l’an prochain pour le second. Le projet permettrait de créer 90 places à Bassecourt et 42 à Glovelier. Pour le conseiller communal en charge du dossier, Frédéric Juillerat, il était devenu nécessaire d’augmenter les capacités d’accueil pour les défunts qui ont souhaité que leur corps soit incinéré : 

Un autre crédit de 250'000 francs a passé la rampe par 25 voix, contre 6 pour le remplacement d’un camion de la voirie. Une partie du groupe PS-Verts aurait souhaité l’achat d’un véhicule électrique. Dans le même ordre d’idée, une motion du groupe PS-Verts a été acceptée par 19 voix contre 0 et 12 abstentions. Le texte demande que la transition énergétique des véhicules utilitaires de la commune comprenne également le passage vers des véhicules fonctionnant à l’hydrogène et pas seulement à l’électricité.

Le Conseil général de Haute-Sorne a également adopté le plan spécial d’équipement de détail « Au Coeudret II » à Bassecourt par 28 voix contre 0 et 2 abstentions. Le secteur destiné à de l’habitat compte une surface de 3'640 mètres/carré sur 4 parcelles qui appartiennent à des privés. Enfin, le législatif a avalisé, par 31 voix sans opposition le plan spécial « Sorne Biernol – Secteur Ruedin » pour le réaménagement des deux cours d’eau situés dans la zone.

A noter, enfin, que le traitement de la motion qui demande de déplacer la statue en hommage au champion olympique Steve Guerdat a été reporté, à la demande de l’auteur du texte, l’UDC Grégory Gunzinger. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus