Quatre vols de catalyseurs en quelques jours

Les catalyseurs valent leur pesant d’or. Quatre véhicules en ont été dépouillés dernièrement ...
Quatre vols de catalyseurs en quelques jours

Les catalyseurs valent leur pesant d’or. Quatre véhicules en ont été dépouillés dernièrement dans la région

Les trois cas jurassiens se sont déroulés dans un parking public. Photo : Libre de droit. Les trois cas jurassiens se sont déroulés dans un parking public. Photo : Libre de droit.

Trois vols de catalyseurs ont été recensés par la Police cantonale jurassienne ces derniers jours, un à Porrentruy et deux à Delémont. Les plaintes ont été déposées entre le 25 mai et le début du mois. Les véhicules étaient stationnés dans de grands parkings publics pendant plusieurs jours. Un vol a également été commis fin mai à Crémines en journée selon les déclarations recueillies par la Police cantonale bernoise.


Un pot qui vaut cher

Si le pot catalytique intéresse autant les malfrats, c’est qu’il contient des métaux précieux utilisés dans le système antipollution. On trouve du platine, du palladium ou encore du rhodium, comme nous a précisé Charly Rossé, vice-président de l’UPSA, l’Union professionnelle suisse de l’automobile section Jura-Jura bernois. Ces métaux précieux se vendent à des prix très intéressants sur le marché noir. Le garagiste relève que cette pratique est assez répandue en France. Mais c’est la première fois que cette infraction est annoncée aux forces de l’ordre jurassiennes. Toutefois, le responsable de la prévention et de la communication Daniel Affolter ne s’attend pas à une explosion de ce genre de méfaits. L’adjudant précise qu’en une poignée de minutes le ou les voleurs lèvent la voiture avec un cric, découpent la ligne d’échappement et s’emparent du catalyseur. Les véhicules, dont le pot catalytique est bien accessible sous le châssis, sont plus susceptibles d’être pris pour cible, souligne Charly Rossé. Tout comme les voitures hybrides dont les métaux précieux sont mieux conservés.

Quoiqu’il en soit, si vous apercevez des personnes en pleine rue affairées avec un cric, il faut prévenir la police. /ncp


Actualités suivantes

Articles les plus lus