Salaire garanti pour les fonctionnaires bernois repris par le Jura dans le cadre du transfert de Moutier

La ministre des finances Rosalie Beuret Siess devant le Parlement a rappelé que les engagements ...
Salaire garanti pour les fonctionnaires bernois repris par le Jura dans le cadre du transfert de Moutier

La ministre des finances Rosalie Beuret Siess devant le Parlement a rappelé que les engagements pris par le Jura concernant les employés de l’administration bernoise seront tenus

La ministre jurassienne des finances a confirmé mercredi que les fonctionnaires bernois engagés dans le Jura dans le cadre du transfert de Moutier conserveront leur salaire. (Photo libre de droits). La ministre jurassienne des finances a confirmé mercredi que les fonctionnaires bernois engagés dans le Jura dans le cadre du transfert de Moutier conserveront leur salaire. (Photo libre de droits).

Les fonctionnaires bernois qui pourraient être engagés par le Jura dans le cadre du transfert de Moutier conserveront leur salaire. La ministre jurassienne des finances Rosalie Beuret Siess l’a rappelé ce mercredi matin à la tribune du Parlement lors des questions orales. Elle s’est exprimée à la suite d’une interrogation du député UDC Yves Gigon. L’élu de Courgenay revenait sur la conférence de presse de lundi lors de laquelle le Gouvernement a indiqué qu’il invitait les fonctionnaires bernois concernés par le départ de la cité prévôtoise à s’annoncer s’ils souhaitaient être engagés dans le canton du Jura. Yves Gigon a relevé que la reprise du personnel pourrait créer une différence de salaire entre les fonctionnaires issus du canton de Berne et ceux de l’actuelle fonction publique jurassienne. Il souhaitait savoir ce que le Jura entendait faire pour résoudre ce qu’il considère comme une inégalité de traitement.

Rosalie Beuret Siess a rappelé que les engagements pris par le Gouvernement et par le Parlement seront tenus. La ministre jurassienne des finances a souligné que « la garantie du salaire nominal » en faisait partie et « n’était pas nouvelle ». La conférence de presse de lundi visait ainsi à préciser le processus destiné à accueillir les futurs nouveaux collaborateurs issus de la fonction publique bernoise. La démarche permettra de « mieux cerner les besoins en ressources humaines, les effets financiers à venir ainsi que d’éventuelles situations particulières ». Rosalie Beuret Siess a assuré que « tout était mis en œuvre pour réaliser l’accueil de nouveaux fonctionnaires dans le respect des engagements, sans cesser de veiller à l’attractivité du cadre professionnel de l’ensemble de la fonction publique ».

La réponse complète de Rosalie Beuret Siess :

Yves Gigon a indiqué qu’il n’était pas satisfait par la réponse du Gouvernement jurassien. /fco


Actualisé le

Actualités suivantes