Le jeu de la virgule n’amuse pas le Gouvernement jurassien

Le ministre de la formation Martial Courtet a pris des dispositions pour que cette pratique ...
Le jeu de la virgule n’amuse pas le Gouvernement jurassien

Le ministre de la formation Martial Courtet a pris des dispositions pour que cette pratique ne s’installe pas dans les cours d’école jurassiennes. Le jeu de la virgule est un défi qui consiste à secouer la tête d’un camarade par derrière

Le ministre de la formation Martial Courtet n'est pas insensible au nouveau défi qui est visible sur les réseaux sociaux. (Photo : Georges Henz). Le ministre de la formation Martial Courtet n'est pas insensible au nouveau défi qui est visible sur les réseaux sociaux. (Photo : Georges Henz).

Le nouveau défi apparu sur les réseaux sociaux épargne le Jura pour le moment. Des vidéos du jeu de la virgule circulent sur différentes plateformes. On y voit des jeunes surprendre des camarades avec un mouvement brusque sur la nuque. Cette pratique n’est pas sans risque, selon le député socialiste Nicolas Maître, qui a posé une question orale ce mercredi au Parlement jurassien. D’après lui, cette pratique peut conduire à des hospitalisations et des problèmes neurologiques. L’élu a donc voulu savoir si le Gouvernement jurassien avait connaissance de ce phénomène et s’il avait déjà pris des mesures pour ne pas qu’il devienne un fléau dans notre région. Le ministre de l’éducation Martial Courtet s’est voulu rassurant en indiquant qu’aucun cas de jeu de la virgule n’avait été rapporté dans le Jura pour le moment. D’après lui, les autorités jurassiennes ont agi rapidement face à ce nouveau défi. Le Service de l’enseignement a écrit à l’ensemble des directions d’école pour les sensibiliser et pour qu’elles adoptent une forme de prévention autour de ce phénomène. Aussi, ce cas sera discuté ces prochains jours à l’occasion de la Conférence des directions de l’école obligatoire, selon le ministre. /mle


Actualités suivantes