La balade jurassienne aux Rouges-Terres

Notre sortie du mercredi vous emmène dans les vastes étendues des Franches-Montagnes à la découverte ...
La balade jurassienne aux Rouges-Terres

Notre sortie du mercredi vous emmène dans les vastes étendues des Franches-Montagnes à la découverte d’un petit havre de paix

Notre guide « Gene » Kottelat est établie aux Rouges-Terres, où elle a déjà vécu pendant une quarantaine d’années. Notre guide « Gene » Kottelat est établie aux Rouges-Terres, où elle a déjà vécu pendant une quarantaine d’années.

Quelques maisons au milieu d’une nature qui règne en maître… c’est le paysage qu’on découvre en arrivant aux Rouges-Terres, ce petit hameau franc-montagnard qui fait partie de la commune du Bémont. C’est là que fait halte ce mercredi La Balade jurassienne. Notre guide « Gene » Kottelat a vécu une quarantaine d’années dans ce lieu et elle y est aujourd’hui encore établie avec sa famille, elle qui a entrepris la rénovation d’une ancienne ferme taignonne qui date du XVIIe siècle : « Les bâtiments ici sont protégés. Il y a donc plusieurs paramètres à prendre en compte pour respecter l’aspect traditionnel quand on retape une maison », signale la Franc-Montagnarde, citant notamment les fenêtres et les portes qui gardent leur cachet d’antan. Aux Rouges-Terres, on ne peut pas se tromper, on est au cœur des Franches-Montagnes, avec ses prairies vertes, ses forêts de sapins, ses murs de pierre et ses anciennes bâtisses typiques. Si le calme règne en tout temps, les visiteurs sont nombreux à venir recharger les batteries sur le territoire de la commune du Bémont, selon « Gene » Kottelat qui parle d’un endroit « paradisiaque » dans lequel il fait bon vivre. « Ici, c’est le chant des oiseaux qui nous réveille », promet-elle… /mle

La balade jurassienne aux Rouges-Terres

L'oratoire des Coeudevez se trouve dans le hameau des Rouges-Terres. L'oratoire des Coeudevez se trouve dans le hameau des Rouges-Terres.


Actualités suivantes

Articles les plus lus