Le Marché-Concours dévoile les contours de sa 119e édition

Les organisateurs de la fête du cheval franches-montagnes ont présenté ce mardi l’avant-programme ...
Le Marché-Concours dévoile les contours de sa 119e édition

Les organisateurs de la fête du cheval franches-montagnes ont présenté ce mardi l’avant-programme de la manifestation qui se déroulera du 9 au 11 août à Saignelégier

L'avant-programme de la 119e édition du Marché-Concours a été dévoilé ce mardi par les organisateurs. (Photo : archives / Jonathan Vallat). L'avant-programme de la 119e édition du Marché-Concours a été dévoilé ce mardi par les organisateurs. (Photo : archives / Jonathan Vallat).

Le 119e Marché-Concours prend forme. Les organisateurs de la fête du cheval franches-montagnes ont présenté ce mardi matin à Saignelégier l’avant-programme de la prochaine édition qui se tiendra du 9 au 11 août à la Halle-Cantine. La collectivité européenne d’Alsace en sera l’hôte d’honneur. Elle avait déjà tenu ce rôle en 1998 mais sous l’appellation « Département du Haut-Rhin ». Des animations festives et culturelles mettront en lumière les traditions alsaciennes. L’hôte d’honneur dévoilera son programme complet le 11 juin à Altkirch.

Vincent Wermeille en direct dans le Journal de 12h15 :

Pour sa 119e édition, le Marché-Concours a maintenu les traditions qui font sa renommée. Les courses, la parade de 400 chevaux, l’exposition ou encore le cortège folklorique seront au menu. Les inscriptions pour l’exposition et les courses seront ouvertes du 6 mai au 6 juin sur le site du Marché-Concours.


Le retour de la tente des chevaux à vendre

Les organisateurs ont aussi invité le syndicat chevalin du haut de la vallée de la Sorne pour mettre à l’honneur l’unique race chevaline suisse. Et puis le Haras national, la Fédération suisse du franches-montagnes ainsi que la Fédération jurassienne d’élevage chevalin seront de la partie. Cette dernière dressera une tente de chevaux à vendre. Ce n’était pas arrivé depuis l’édition de 2019, avant le Covid. « Les chevaux pourront être montés, attelés et testés pour essayer de dynamiser la commercialisation », indique le président du Marché-Concours. Notez encore que la Semaine du cheval se tiendra, comme d’habitude, la semaine précédant le Marché-Concours.

Vincent Wermeille : « Les acheteurs auront vraiment le choix »

Le Marché-Concours est aussi un rendez-vous politique

La manifestation est « un haut lieu de la vie politique jurassienne dans la mesure où les élus communaux, cantonaux et fédéraux aiment à se rencontrer », notent les organisateurs. D’ailleurs, le Conseil fédéral sera représenté, comme l’année dernière, par Elisabeth Baume-Schneider.

Cette édition 2024 coïncide avec les 50 ans du plébiscite du 23 juin 1974. Aucune commémoration ne sera effectuée mais la manifestation a joué un rôle dans l’histoire de la Question jurassienne, notamment lors de l’édition de 1973 qui a vu le discours du conseiller d’Etat bernois Ernst Jaberg être perturbé par le Groupe bélier. « Cela a probablement provoqué la mise en place du plébiscite », indique le président du Marché-Concours. /comm-nmy-jad


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus