Les chasseurs ressortent leur fusil dès le 1er octobre dans le Jura

sanglier

Comme chaque année, plusieurs populations d’animaux nécessitent une régulation. La commission cantonale de la faune s’est réunie pour définir un plan de chasse basé sur le taux d’accroissement des populations.

Actuellement, avec les conditions météorologiques exceptionnelles et la production de fruits forestiers, il est possible que le nombre de sangliers double. Selon Etienne Dobler, président de la Fédération cantonale jurassienne des chasseurs, la limitation de cette espèce est indispensable, ainsi que celle des chevreuils. Cette année, la régulation impose le tir de 1200 chevreuils et de 450 sangliers, entre autres. Les 400 chasseurs de la région ont jusqu’à fin novembre pour parcourir les forêts à la recherche de gibier. /jsr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus