Aux petits soins pour le Doubs

Le canton de Neuchâtel au chevet du Doubs. Une étude pluridisciplinaire commandée par le Canton ...
Aux petits soins pour le Doubs

 L'étude présentée mardi matin s'intéresse au tronçon neuchâtelois du Doubs.

Le canton de Neuchâtel au chevet du Doubs. Une étude pluridisciplinaire commandée par le Canton démontre que le Doubs ne se porte pas bien, mais qu’il ne se porte pas mal non plus, selon les propos de Claude Nicati, conseiller d’Etat en charge de la gestion du territoire. La rivière franco-suisse présente une des faunes aquatiques les plus diversifiées de Suisse mais l’étude démontre un certain appauvrissement ces dernières décennies.

Le rapport met en avant plusieurs causes, dont les éclusées des différents barrages hydroélectriques installés au fil de l’eau. L’absence de crue pendant 4 ans, entre 2008 et 2011, a perturbé la reproduction de plusieurs espèces. Les exutoires des stations d’épuration du Locle et de La Chaux-de-Fonds ont une incidence sur la qualité des eaux. Des matériaux fortement pollués sont ponctuellement repérés dans le Doubs. Par ailleurs, une souche virulente de pathogènes – la Saprolegnia parasitica –  a été découverte sur plusieurs poissons. Son origine n’a pas pu être déterminée.

Des actions doivent être mises en place dans tous ces domaines. La réalisation de la nouvelle station d’épuration pour Le Locle et Les Brenets prévue en 2015 devrait améliorer la propreté de l’eau. /aes-mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus